Marguerite sur écoute (septembre) : Alyssa Bourjlate, I’ve lost myself on the way, 2021.

 

Tour à tour comédienne, mannequin, songwritter et chanteuse, Alyssa Bourjlate est une artiste au parcours atypique.

Elle s’est d’abord fait connaître de la scène rock parisienne par une série de concerts avec divers artistes de Patrick Eudeline à Pete Doherty, et en réalisant un album avec Delaney Blue (ancien guitariste et auteur compositeur pour Daniel Darc) : mariage noir.

Son nouveau disque : I‘ve lost myself on the way entièrement en anglais, dévoile des compositions très personnelles entre folk rock intimiste et country ainsi qu’une reprise très réussie de Losing my religion (REM).

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :