Le Numérique

Les vacances, trucs et astuces sur Internet

Voici venir le mois de juin, les beaux jours, le soleil et les longues soirées… C’est le moment de penser aux vacances !

Pour bien les préparer, nous vous avons concocté une sélection de sites adaptés à différents profils de vacanciers. Découvrez comment utiliser Internet pour trouver des idées de voyage, des conseils avant de partir, comparer facilement les prix, trouver des hébergements, et même voyager sans quitter son canapé !

 

Voyages Pirates

Les voyageurs y trouveront des idées de voyages à des prix abordables. L’équipe de rédaction parcourt le web quotidiennement pour rassembler les meilleures offres d’hôtels, de vols et de séjours. On y trouve également des codes promotionnels et des offres de voyages en train et en bus.

 

Skyscanner

Un bon comparateur de vol qui offre un outil particulièrement utile : la comparaison des prix des billets sur un mois complet. Pratique avant de poser ses congés ou pour les voyageurs sans contrainte de dates.

 

Les forums de voyage : les bons plans du routard

Où partir en France pour éviter le tourisme de masse ? Comment se faire rembourser en cas d’annulation d’un vol ? On profite des conseils  et de l’expérience des voyageurs sur les nombreux forums thématiques : avion, camping, vacances en famille…

 

 

Intervac : l’échange de maisons

L’échange de maisons, en voilà une solution pleine d’avantages : budget logement vacances inexistant, solution toute trouvée pour la garde des animaux et l’arrosage des plantes, logement tout confort sur place, découverte de nouveaux modes de vie, etc.  Lancez-vous, vous ne le regretterez pas !

 

zenwegoZenwego

Vous avez décidé de partir en vacances à plusieurs ? Voici un site qui vous permettra de mettre en commun les idées de voyages, de trouver les dates de départ appropriées à tous et même de gérer la cagnotte commune.

 

 

world_wondersWorld wonders

Pas de vacances cet été ? Rattrapez vous en voyageant sur la toile grâce au projet World Wonders de Google qui a pour but de vous faire découvrir les merveilles du monde moderne et de l’Antiquité : du site archéologique de Pompéi au mémorial de la paix d’Hiroshima…

 

Applis pratiques

url
Lampe de poche
url
Traducteur vocal
url
Appels et messages gratuits
url
Boussole
Pour découvrir d’autres sites et applis, inscrivez-vous à notre atelier « Les vacances, trucs et astuces sur internet », le jeudi 1er juin de 14h à 15h30 !

 

Le Numérique

Fact check : La vérification des faits sur Internet

Dans la pratique journalistique venue d’outre atlantique je demande… le fact-check. Le fact-checking c’est le fait de vérifier les faits.  Particulièrement ceux qui parcellent les discours des hommes et femmes politiques.

Devant la masse d’informations qui nous parvient chaque jour, devant la possibilité pour chacun de partager avec le monde des affirmations ou des faits sans qu’il soit possible de les confronter. Devant la surmédiatisation d’hommes publics devenus docteurs ès mise en scène de leurs actions, devant les dérives sensationnalistes de certains médias, devant la montée des démagogues experts en approximations, en contrevérités et en désinformation, la recherche de la vérité est peut-être plus nécessaire aujourd’hui que jamais. Depuis quelques années des cellules, des individus au sein des médias, des sites se spécialisent dans la vérification des faits, le fact checking. Aidés en cela par les nouvelles technologies (data-journalisme, algorithmes) qui ont permis de développer des expériences de vérification innovantes.

Voici une mise en lumière de quelques sites et applications qui nous ont semblé représenter au mieux cette pratique journalistique.

Les Décodeurs (Le Monde.fr) et leur excellent DECODEX (listage de sites diffusant de fausses informations). Créée le 10 mars 2014, les décodeurs est une rubrique du site Web du quotidien français Le Monde dont l’objet est de vérifier des informations données sur des thématiques variées. L’équipe des décodeurs est constituée d’une dizaine de personnes incluant des journalistes, des infographistes, des spécialistes de réseaux sociaux des Data journalistes (journalisme de recherche et d’analyse des données informatiques, les datas).

Hoaxbuster.com fonctionne sur un principe collaboratif de fact check. L’internaute qui reçoit un courriel s’apparentant à un hoax (canular) ou qui détecte une information suspecte peut recopier une partie du message dans le moteur de recherche d’HoaxBuster. Si le message est recensé, le site fournit des précisions sur la véracité des informations et l’attitude à adopter. Que le message ne soit pas recensé n’implique pas qu’il ne s’agisse pas d’un hoax. Il peut par exemple être trop récent pour avoir été ajouté. L’internaute a alors la possibilité de faire des recherches dans les forums du site HoaxBuster. S’il n’y a rien trouvé non plus, il a la possibilité de poster un message afin qu’il soit analysé par d’autres internautes et par l’équipe animant le site.

Association de loi de 1901, « Acrimed » se donne pour but « d’intervenir publiquement, par tous les moyens à sa disposition, pour mettre en question la marchandisation de l’information, de la culture et du divertissement, ainsi que les dérives du journalisme quand il est assujetti aux pouvoirs politiques et financiers et quand il véhicule le prêt-à-penser de la société de marché ».

CrossCheck : Coordonné par une ONG, CrossCheck est une plate-forme de fact check qui implique 37 rédactions françaises et des médias internationaux. Lancée le 28 février 2017, elle a été imaginée par le réseau de fact-checking « First Draft News » et financée en partie par Google News Lab.

Map-Checking  est un vérificateur de densité urbaine. Si vous en avez assez, à chaque fin de manifestation ou de rassemblement, de l’éternelle guerre des chiffres rapportés par les uns ou les autres, ce site est fait pour vous.

Enfin, pour des conseils pratiques sur la vérification des l’information et fournies par la foule et leur utilisation, consultez le « Guide de Vérification ». Créé à l’intention des journalistes, chacun peut l’utiliser à titre personnel.

Les fact-checkeurs suscitent de nombreux débats. Posent-ils les bonnes questions ? Passent-ils à côté des vrais enjeux ? N’est-il pas dangereux de tout objectiver par des nombres ? Ce qui peut contribuer à un affaiblissement du débat. Quelle place cette pratique de l’instantané fait-elle à l’analyse du sens prêté aux chiffres ? D’autres encore soulignent que si le fact-checking est impressionnant au début, le « Power-checking » serait plus intéressant, révélant d’où parle quelqu’un, comment il est arrivé là, à qui il dit merci, qui le téléguide et surtout…qui le paie. Un peu l’esprit, en somme, de l’émission Web « Osons Causer ».

Le Numérique

Apprendre une langue sur Internet

Apprendre une langue en autonomie : voilà un défi difficile à mener à terme !  Heureusement, les ressources gratuites sont nombreuses sur Internet pour vous aider dans cet apprentissage, en voici une sélection :

 

busuuBusuu : Le service propose tout un ensemble d’exercices en ligne pour une bonne douzaine de langues. Bussu joue à fond le côté réseau social d’apprenants avec la possibilité d’échanger avec des utilisateurs dont vous apprenez la langue et qui de leur côté apprennent la vôtre.

 

brainmanBrain-Man : Ce site est centré sur le vocabulaire et les tant redoutés verbes irréguliers. Les listes thématiques permettent d’aborder petit à petit l’apprentissage, des mots les plus utiles et utilisés au vocabulaire le plus spécifique.

 

Lang 8lang-8 : Comme Busuu, ce site est basé sur un système d’échange et de réseau social. L’accent est mis sur l’amélioration de l’écrit : les apprenant-e-s écrivent et proposent à la correction des textes dans la langue cible. En échange, ils corrigent des textes écrits dans leur langue maternelle.

 

MOOC FLEafpa (Français Langue Étrangère) :  Ce MOOC a pour but d’apporter les premières bases en langue française à des débutants qui pourront les utiliser directement dans leur vie quotidienne. Les instructions sont traduites en plusieurs langues : anglais, arabe, dari et pachto. Ce cours est organisé sur 6 sessions de 30 heures au total, jusqu’au 30 avril 2017.  Attention : il est accessible aux débutants ayant déjà une relative maîtrise de l’alphabet latin.

 

tout-apprendretoutapprendre.com : votre abonnement à la médiathèque vous offre l’accès gratuit à ce service d’autoformation très bien doté en langues. Le FLE y est notamment très bien représenté. Pour vous y rendre c’est simple, après vous être rendu sur le portail des bibliothèque de la Ville de Paris vous pouvez faire comme ceci. Ou encore comme cela.

 

Une fois que vos efforts ont commencé à porter leurs fruits, venez profiter de la large offre de livres en langues étrangères* à la médiathèque : des revues et livres faciles aux romans les plus épais !

*Langues disponibles : allemand, anglais, espagnol, F.L.E, italien

Le Numérique

Apprendre à Coder : un jeu d’enfants !

Pourquoi apprendre à coder ? Cela sert à quoi ? Voici quelques éléments de réponse.

matrice

Le code est partout ! Dans les jeux vidéo, dans les applications, dans les pages web que nous ouvrons et dans de nombreux appareils que nous utilisons tous les jours, des milliers de lignes de code sont présentes pour que tout fonctionne correctement. Apprendre les bases du code, c’est donc mieux comprendre son environnement mais aussi, savoir comment fonctionne concrètement ce qu’il y a dans son téléphone portable ou dans son d’ordinateur.

C’est aussi un excellent exercice pour développer sa créativité et réfléchir de manière logique.

Est-ce difficile ? Oui et non. Apprendre à coder, c’est apprendre à maîtriser un langage de programmation. C’est un peu comme apprendre une langue étrangère. Il faut organiser cette langue d’une manière logique pour créer une action comme l’affichage de quelque chose sur un écran, le mouvement pour un appareil et bien d’autres choses.

Coder tel un professionnel implique la maîtrise de plusieurs langages de programmation. Chaque langage permettant de faire des choses différentes. HTML, Php, Java, C+++, Python, CSS…, les programmeurs travaillent bien souvent avec plusieurs langages. Mais rassurez-vous, ces langages fonctionnent avec une logique commune et l’initiation au code permet de comprendre les bases sur lesquelles ils sont utilisés.

De nombreuses solutions existent, adaptées à tous les âges, pour commencer tout en s’amusant. Mais au préalable je vous conseille vivement de vous rendre sur cette page du Blog du hacker. Vous y trouverez une méthodologie de travail indispensable pour commencer votre apprentissage.  Cela vous fera également gagner un temps précieux.

Des ressources pour adultes…

toutapprendreCet article est l’occasion de vous (re)présenter toutapprendre.com, le service de formation en ligne mis gratuitement à votre disposition par la ville de Paris. Vous y trouverez entre autres choses de nombreuses formations en programmation. Pour vous connecter, c’est simple. Il vous suffit d’être inscrit en bibliothèque puis, depuis le portail des bibliothèques, de vous connecter à votre compte. Enfin, dans la rubrique ″ services ″, rendez-vous sur ″ apprendre en ligne ″.

open-classroom

Open Classrooms propose des cours de programmation accessibles à tous supports : ordinateur, tablette, smartphone. La plateforme compte plus d’un million d’élèves et propose des forums d’entraide. En fin de formation, les élèves reçoivent une attestation de succès qu’ils pourront utiliser pour trouver un emploi de codeur.

developpezDeveloppez.com est un hébergeur et un club d’entraide fréquenté par plus de 2 millions d’utilisateurs. Les forums du portail abordent de nombreux sujets et proposent de nombreux tutoriels, notamment sur les langages de programmation.

alsacreationAlsacréations propose des tutoriels, des astuces et des livres qui traitent de nombreux sujets dont le langage HTML, Cascading Style Sheet, plus connu sous le nom de CSS, le web design et le célèbre JavaScript.

khan-academyKhan Academy met à disposition des exercices, des vidéos, etc. La mission de la plateforme est de permettre d’étudier selon son rythme. Elle propose des cours de programmation et travaille en partenariat avec la NASA, le Museum of Modern Art, l’Académie des Sciences de Californie et le MIT.

html-net-2HTML.net est un site d’apprentissage du langage HTML. L’accession aux cours ne nécessite aucune connaissance préalable en programmation. Il enseigne les méthodes de création d’un site web et la maîtrise du langage HTML.

…Et pour enfants

scratch-editorScratch est un outil qui  permet aux enfants de  “ programmer vos propres histoires interactives, vos jeux et animations – et partager vos créations avec d’autres au sein de la communauté en ligne. Scratch aide les jeunes à apprendre à penser de façon créative, à raisonner systématiquement et à travailler en collaboration : les compétences essentielles pour la vie au 21ème siècle  ″. De nombreux ateliers scratch sont proposés par les bibliothécaires du réseau parisien tout au long de l’année.

code-n-slash-vue-travailCode n’ Slash est une plateforme développée par Toxicode qui permet l’initiation au code notamment JavaScript. Elle propose de créer un jeu (quelques exemples à retrouver sur cette page) en le codant. Le plus de cette ressource et la capacité de voir immédiatement les résultats du code qui est écrit pour développer son jeu.

silentSilent Teacher est une autre ressource mise au point par Toxicode. Son objectif n’est pas de vous apprendre un langage de programmation en particulier mais plutôt de vous initier à la logique du code. L’utilisateur avance en apprenant de ses erreurs.

code-orgA destination des enfants de plus de 6 ans, code.org propose notamment une initiation à la programmation avec Star wars.  Ce petit cours permet de s’initier aux principes et à la logique du code grâce à un système de blocs de commande : « aller tout droit », « accélérer », « ajouter des points »… Les utilisateurs peuvent les déplacer et les imbriquer à leur guise, en testant en direct les effets produits sur le jeu.

code-combatDans le même esprit, CodeCombat est un jeu qui vous permet d’apprendre la programmation. L’objectif est d’aborder le code de façon ludique et dynamique.

voyageurs-du-codeEnfin l’association montreuilloise, les voyageurs du code, propose de nombreux ateliers in situ et dans de multiples lieux, médiathèques, gaité lyrique. Sur leur site vous trouverez aussi de nombreuses ressources pédagogiques pour démarrer l’apprentissage de la programmation.

Retrouvez d’autres ressources sur le pearltrees de la médiathèque M.Duras.

Le Numérique·Sans modération

La BD se décline… de toutes les couleurs !

Du 26 au 29 janvier 2017 se tiendra la 44e édition du festival d’Angoulême, le plus grand festival de BD du monde. L’occasion de vous proposer un petit tour d’horizon des différentes ressources numériques sur la BD disponibles sur Internet.

 

persepo

 

 

Des revues numériques

p-cyNous ne saurions trop vous recommander la visite du site ARTE Creative, une plateforme participative dédiée à la culture contemporaine et à l’art numérique. Vous y trouverez entre autres perles rares “ Professeur Cyclope ”, un excellent magazine de bande dessinée et fictions numériques.

 

 

beb-deAutre revue numérique de qualité : ″ La Revue dessinée. Ce magazine trimestriel numérique et papier de reportages, documentaires et chroniques en bande dessinée réunit des auteurs et des journalistes pour traiter de sujets politiques, sociaux-économiques, scientifiques, culturels et de faits divers.

 

 

 

 

 

Des blogs ? en veux-tu en voilà !

Avec l’arrivée d’Internet , les premiers blogs BD émergent, proposant des strips, des histoires courtes. Souvent sur le modèle du weblog personnel dans lequel un auteur vient raconter son quotidien en se mettant en images. Pendant longtemps, le blog BD n’est qu’une vitrine, un moyen de promotion du travail du dessinateur qui veut accéder à la reconnaissance ultime : la publication sur papier. Mais aujourd’hui pour de nombreux auteurs le blog est devenu un support à part entière.

Voici deux sites regroupant les mises à jour de nombreux blogs BD, webcomics et autres blogs graphiques.

bd-en-ligne

 

BD en ligne, un annuaire référençant les webcomics, blogs BD et autres bandes dessinées en ligne disponibles gratuitement sur Internet.

 

 

 

 

 

 

marsam

Marsam – l’atelier collectif, un atelier collectif autofinancé cosmopolite d’auteurs de bande dessinée angoumoisins, d’écrivains, scénaristes et artistes.

 

 

 

glory

 

Allez, un peu de pub… Car nous ne pouvions guère faire l’impasse sur le blog GLORY OWL dont l’un des auteurs a été accueilli en stage dans notre établissement puis invité par Broken Prod, collectif de vidéastes et organisateurs du festival BD6Né qui a eu lieu à la médiathèque en juin dernier.

Attention contenu un peu trash (voire carrément) ! Âmes sensibles, peut-être s’abstenir.

 

 

 

 

 

La Bande dessinée en ligne c’est aussi l’histoire de la BD et de nombreuses ressources pédagogiques

bidonville-02Nous vous avons parlé plus haut d’ARTE CREATIVE. Cette plateforme en ligne est un incontournable. Elle regorge de ressources toutes plus riches les unes que les autres. En témoigne cette objet hybride à mi-chemin entre BD et web-documentaire qui retrace l’histoire du Bidonville de la Folie à Nanterre.

 

 

Pour les professeurs et autres pédagogues voici une sélection de dossiers pédagogiques sur le thème de la bande dessinée

delcourt

 

Une mini-sénace à la lecture d’images à travers une étude de planche de bande dessinée proposée par les éditions Delcourt.

 

 

 

 

 

12316451_10153430770657880_8766862117994345371_n

La bande dessinée écriture et image. Dossiers pédagogiques sur la Bande dessinée proposé par la Bibliothèque nationale de France. A noter également deux remarquables expositions en ligne proposées par la BnF : “ la BD avant la BD ” sur la narration figurée et les procédés d’animation dans les images du Moyen Age ainsi que “ Maîtres de la BD Européenne ” une découverte en images des grands maîtres de la BD européenne à travers une centaine de planches. Trois dossiers thématiques

invention-bd

 

Et ce dossier proposé par le Centre Belge de la bande dessinée sur l’invention de la BD.

 

 

 

 

 

Enfin, pour lire, acheter ou louer des albums sur PC, smartphone ou tablettes.

 

ave

Ave Comics, Plateforme française spécialisée dans l’édition de bandes dessinées en ligne sur des smartphones, des tablettes électroniques et des consoles portables.

 

 

 

 

cropped-en-tc3aate2

Et l’inévitable Izneo, site de diffusion et de distribution de bande dessinée numérique, c’est-à-dire accessible par Internet.

 

 

 

Et d’autres sélections de sites sur notre Pearltrees !