Le Numérique

Apprendre une langue sur Internet

Apprendre une langue en autonomie : voilà un défi difficile à mener à terme !  Heureusement, les ressources gratuites sont nombreuses sur Internet pour vous aider dans cet apprentissage, en voici une sélection :

 

busuuBusuu : Le service propose tout un ensemble d’exercices en ligne pour une bonne douzaine de langues. Bussu joue à fond le côté réseau social d’apprenants avec la possibilité d’échanger avec des utilisateurs dont vous apprenez la langue et qui de leur côté apprennent la vôtre.

 

brainmanBrain-Man : Ce site est centré sur le vocabulaire et les tant redoutés verbes irréguliers. Les listes thématiques permettent d’aborder petit à petit l’apprentissage, des mots les plus utiles et utilisés au vocabulaire le plus spécifique.

 

Lang 8lang-8 : Comme Busuu, ce site est basé sur un système d’échange et de réseau social. L’accent est mis sur l’amélioration de l’écrit : les apprenant-e-s écrivent et proposent à la correction des textes dans la langue cible. En échange, ils corrigent des textes écrits dans leur langue maternelle.

 

MOOC FLEafpa (Français Langue Étrangère) :  Ce MOOC a pour but d’apporter les premières bases en langue française à des débutants qui pourront les utiliser directement dans leur vie quotidienne. Les instructions sont traduites en plusieurs langues : anglais, arabe, dari et pachto. Ce cours est organisé sur 6 sessions de 30 heures au total, jusqu’au 30 avril 2017.  Attention : il est accessible aux débutants ayant déjà une relative maîtrise de l’alphabet latin.

 

tout-apprendretoutapprendre.com : votre abonnement à la médiathèque vous offre l’accès gratuit à ce service d’autoformation très bien doté en langues. Le FLE y est notamment très bien représenté. Pour vous y rendre c’est simple, après vous être rendu sur le portail des bibliothèque de la Ville de Paris vous pouvez faire comme ceci. Ou encore comme cela.

 

Une fois que vos efforts ont commencé à porter leurs fruits, venez profiter de la large offre de livres en langues étrangères* à la médiathèque : des revues et livres faciles aux romans les plus épais !

*Langues disponibles : allemand, anglais, espagnol, F.L.E, italien

Le Numérique·Sans modération

La BD se décline… de toutes les couleurs !

Du 26 au 29 janvier 2017 se tiendra la 44e édition du festival d’Angoulême, le plus grand festival de BD du monde. L’occasion de vous proposer un petit tour d’horizon des différentes ressources numériques sur la BD disponibles sur Internet.

 

persepo

 

 

Des revues numériques

p-cyNous ne saurions trop vous recommander la visite du site ARTE Creative, une plateforme participative dédiée à la culture contemporaine et à l’art numérique. Vous y trouverez entre autres perles rares “ Professeur Cyclope ”, un excellent magazine de bande dessinée et fictions numériques.

 

 

beb-deAutre revue numérique de qualité : ″ La Revue dessinée. Ce magazine trimestriel numérique et papier de reportages, documentaires et chroniques en bande dessinée réunit des auteurs et des journalistes pour traiter de sujets politiques, sociaux-économiques, scientifiques, culturels et de faits divers.

 

 

 

 

 

Des blogs ? en veux-tu en voilà !

Avec l’arrivée d’Internet , les premiers blogs BD émergent, proposant des strips, des histoires courtes. Souvent sur le modèle du weblog personnel dans lequel un auteur vient raconter son quotidien en se mettant en images. Pendant longtemps, le blog BD n’est qu’une vitrine, un moyen de promotion du travail du dessinateur qui veut accéder à la reconnaissance ultime : la publication sur papier. Mais aujourd’hui pour de nombreux auteurs le blog est devenu un support à part entière.

Voici deux sites regroupant les mises à jour de nombreux blogs BD, webcomics et autres blogs graphiques.

bd-en-ligne

 

BD en ligne, un annuaire référençant les webcomics, blogs BD et autres bandes dessinées en ligne disponibles gratuitement sur Internet.

 

 

 

 

 

 

marsam

Marsam – l’atelier collectif, un atelier collectif autofinancé cosmopolite d’auteurs de bande dessinée angoumoisins, d’écrivains, scénaristes et artistes.

 

 

 

glory

 

Allez, un peu de pub… Car nous ne pouvions guère faire l’impasse sur le blog GLORY OWL dont l’un des auteurs a été accueilli en stage dans notre établissement puis invité par Broken Prod, collectif de vidéastes et organisateurs du festival BD6Né qui a eu lieu à la médiathèque en juin dernier.

Attention contenu un peu trash (voire carrément) ! Âmes sensibles, peut-être s’abstenir.

 

 

 

 

 

La Bande dessinée en ligne c’est aussi l’histoire de la BD et de nombreuses ressources pédagogiques

bidonville-02Nous vous avons parlé plus haut d’ARTE CREATIVE. Cette plateforme en ligne est un incontournable. Elle regorge de ressources toutes plus riches les unes que les autres. En témoigne cette objet hybride à mi-chemin entre BD et web-documentaire qui retrace l’histoire du Bidonville de la Folie à Nanterre.

 

 

Pour les professeurs et autres pédagogues voici une sélection de dossiers pédagogiques sur le thème de la bande dessinée

delcourt

 

Une mini-sénace à la lecture d’images à travers une étude de planche de bande dessinée proposée par les éditions Delcourt.

 

 

 

 

 

12316451_10153430770657880_8766862117994345371_n

La bande dessinée écriture et image. Dossiers pédagogiques sur la Bande dessinée proposé par la Bibliothèque nationale de France. A noter également deux remarquables expositions en ligne proposées par la BnF : “ la BD avant la BD ” sur la narration figurée et les procédés d’animation dans les images du Moyen Age ainsi que “ Maîtres de la BD Européenne ” une découverte en images des grands maîtres de la BD européenne à travers une centaine de planches. Trois dossiers thématiques

invention-bd

 

Et ce dossier proposé par le Centre Belge de la bande dessinée sur l’invention de la BD.

 

 

 

 

 

Enfin, pour lire, acheter ou louer des albums sur PC, smartphone ou tablettes.

 

ave

Ave Comics, Plateforme française spécialisée dans l’édition de bandes dessinées en ligne sur des smartphones, des tablettes électroniques et des consoles portables.

 

 

 

 

cropped-en-tc3aate2

Et l’inévitable Izneo, site de diffusion et de distribution de bande dessinée numérique, c’est-à-dire accessible par Internet.

 

 

 

Et d’autres sélections de sites sur notre Pearltrees !

 

Le Numérique

Les Booktubeurs, ces prescripteurs des temps modernes

Qui fait vendre le plus de livres à votre avis ? Le grand journal ? On est pas couché ? Télé-matin ? Et non, le plus grand prescripteurs de livres c’est… La Grande Librairie. L’émission étant citée en tête par 72% des libraires.

Mais en ce qui concerne un pan entier de la littérature, à savoir la « Young Literature » (littérature adulescente), les recommandations des professionnels et les médias traditionnels tendent largement à être relégués au second plan face aux critiques et aux conseils de lecture qui circulent sur Internet.

Et oui, aujourd’hui ceux qui dictent ces lectures ce sont les booktubeurs! Ce néologisme est la contraction de deux mots anglais : book, soit livre et YouTube, la plateforme américaine de vidéos en ligne. Et bien que les chroniques littéraires existent depuis le lancement de la plateforme en 2005, il a fallu attendre 2009 pour que la tendance prenne de l’ampleur aux Etats-Unis. Aujourd’hui le phénomène est mondial.

Pour exemple El collectionista de Mundos ou encore Poland Bananas Books  cumulent à eux deux près de 350 000 abonnés dans le monde entier. Leur passion ? Parler bouquins dans des vidéos. Ce sont les fameux booktubeurs dont on vous parle!

En France, ils sont de plus en plus nombreux. Les Histoires de Margaux, Les lectures de NiNe, FairyNeverland… Bref tout un réseau de mordus de lecture. Des filles en majorité, mais pas que.

Les histoires de Margaux

Les lectures de NINE

FairyNeverland

Et un garçon !!!

 

Pas aussi suivis que leurs homologues étrangers, ces booktubeuses et booktubeurs gagnent néanmoins chaque jour en influence et intéressent de plus en plus les éditeurs. Ainsi sans Fairy Neverland, le livre Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers n’aurait jamais vu le jour. C’est elle qui, après avoir découvert ce roman dans sa version originale (il avait complètement échappé aux éditeurs français!), informe la maison d’édition Pocket Jeunesse de son coup de cœur. Le livre sort alors dans sa version française et devient un best-seller. Ici la booktubeuse est aussi devenue dénicheuse de talents.

Pour de nombreux acteurs de ce qu’il est convenu d’appeler le web 2.0 (ou web participatif), le but est moins de faire découvrir aux gens la littérature qu’on enseigne à l’école que la littérature qu’on aime, la littérature plaisir. Depuis ce nouvel espace de prise de parole ces jeunes booktubeurs s’adressent à toute une population de lecteurs de cette  » Young literature  » délaissée par les médias traditionnels ou, au contraire, méfiante face au harcèlement marketing de certaines maisons d’édition.

Ces nouveaux acteurs rebattent donc les cartes en créant un effet de proximité renforcé par l’authenticité ou la spontanéité de leurs critiques.

 

 

Côté bibliothèques ?

De nombreux établissements comblent leurs retards et adoptent petit à petit les codes en vigueur sur le web comme les échanges actifs avec les lecteurs, challenges et autres défis. Voici un échantillons de quelques bibliothèques qui produisent des contenus vidéos :

Le club de lecture ados de la bibliothèque de Montreuil

A Paris nos amis de Louise Michel ont déjà expérimenté

La bibliothèque de Chelles

 

 

A noter enfin  que le Salon du livre et de la presse jeunesse organise cette année la deuxième édition du concours BookTube Power. Et voici la vidéo de Mila la gagnante du concours 2015

http://dai.ly/x3gjmnv

A l'affiche!·Le Numérique

Numok 2016 : Un festival numérique pour petits et grands

 

Pour la deuxième année consécutive, les bibliothèques de la Ville de Paris se mobilisent lors d’un festival inédit destiné à montré que les bibliothèques ne sont plus exclusivement le lieu du livre. De nombreuses activités gratuites rythmeront ces deux semaines de festivités, organisées du 15 au 30 octobre 2016 prochains et menées tambour battant par la plupart des bibliothèques  parisiennes. Au programme, ateliers sur la culture libre, initiation à la programmation informatique, ateliers de MAO, graffiti numérique… Bref, un éventail de thématiques s’adressant à tous les publics, petits ou grands, averti ou débutant.

visuel-numok

Et dans votre médiathèque se seront deux semaines denses pendant lesquelles vont se succéder de nombreuses animations dont voici le détail.

 

Makey-Makey

 

Transformer une rangée de bananes en touches de clavier, jouer à Mario Bros avec des touches en pâte à modeler, utiliser le bol d’eau de votre chat comme outil de capture d’image ? Tout cela devient possible avec le Kit Makey-Makey.

C’est ce qui est absolument génial avec cette petite invention issue de l’imagination de deux inventeurs, étudiants du MIT Media-Lab : avec le kit Makey-Makey, vous pouvez transformer chaque objet du quotidien, ou même votre propre personne en manette ou en clavier d’ordinateur.

Le Makey-Makey est un dispositif d’émulation de clavier à partir d’objets du quotidien ; la manipulation de tout objet conducteur relié au Makey-Makey va envoyer un signal à un ordinateur qui réagira avec la fonction que vous avez défini (avancer, reculer, tirer,etc) avec le logiciel que vous utiliser.

 

Scratch

 

Scratch est une plateforme d’apprentissage de codage développée il y a plus de dix ans par le MIT. Il est utilisé partout dans le monde, dans les écoles, les collèges et lycées pour initier les enfants à la programmation.

Le nom de scratch vient du nom de cette technique musicale, le scratch. A l’instar des DJ qui prennent des disques pour scratcher avec et ainsi mélanger différents morceaux pour en avoir un nouveau, la plateforme scratch permet d’utiliser les projets des autres pour créer ces propres projets  (programmes). Mais il est tout à fait possible de créer un projet ex-nihilo. Quelque soit le mode adopté, scratch vous permettra de raconter de petites histoires, de créer des petits jeux-vidéos, de tracer des figures ou encore… de faire des mathématiques.

 

L’application StopMo studio de l’office national du film du Canada

 

L’application StopMo Studio de l’ONF permet de réaliser facilement des film d’animation image par image. En quelques minutes il est possible de réaliser son propre film et de le partager avec vos amis.

Première étape, créer un scénario et un décors (lors de l’atelier décors et scénarios vous seront proposés), choisir ses personnages. Une fois les préparatifs terminés, il est temps de réaliser ses prises de vues à l’aide de l’iPad pour créer son film.  Et que l’on se rassure, les fonctions de l’application sont très intuitives et, pour un petit film d’animation, ne nécessitent guère de connaissances très approfondies.

 

GarageBand

 

GarageBAnd est une application de création musicale lancée par apple qui transforme votre appareil iOS (iPad ou Iphone) en une collection d’instruments tactiles et en un studio d’enregistrement parfaitement équipé, afin que vous puissiez créer de la musique où que vous soyez. Les boucles Live Loops permettent à chacun de s’amuser à créer de la musique comme un DJ, en lançant des boucles et des effets audio en temps réel. Vous pourrez utiliser les gestes Multi-Touch pour jouer du piano, de l’orgue, de la guitare et de la batterie ou aussi utilisez des instruments intelligents avec un rendu professionnel, même si vous n’avez jamais joué auparavant. Cet atelier de découverte se terminera par la création d’un jingle d’annonce qui sera diffusé à la bibliothèque.

 

Calendrier de l’avent

 

La médiathèque a le plaisir de vous conviez à un présentation du calendrier de l’avent du domaine public.

Le domaine public recouvre toutes les œuvres de l’esprit (livres, films, sculptures…) pour lesquelles les droits d’auteur arrivent à expiration. Au-delà de la promotion du domaine public, un des enjeux de ce Calendrier consiste à mettre l’accès sur les difficultés posées par la manière dont le Code de Propriété Intellectuelle traite actuellement le domaine public. En effet, la constitution de ce Calendrier est le fruit d’un travail collaboratif minutieux. Il faut s’assurer que les œuvres des auteurs en question appartiendront bien au domaine public en 2016. Cela implique de faire attention aux exceptions à la règle de principe qui veut que les droits patrimoniaux durent 70 ans après la mort de l’auteur (notamment les prorogations de guerre et le « bonus » de 30 ans accordé aux Morts pour la France). Le cas des auteurs étrangers est également complexe, à cause des disparités existant en matière de durée des droits au niveau mondial. Croyez-nous, c’est pas une mince affaire !

Le Calendrier de l’Avent du Domaine Public est réalisé par les membres du collectif SavoirsCom1, d’après une idée de Julien Dora.
Les notices de présentation des auteurs ont été faites de façon collaborative et collective par les membres de SavoirsCom1. L’ensemble est placé sous licence CC0 (Creative Commons Zero), ce qui signifie que les auteurs ont accepté de verser leurs contributions par anticipation dans le domaine public. Nous vous invitons à vous l’approprier et à le partager ! Cette licence s’applique par défaut à tous les textes figurant sur ce site. Pour les images, veuillez vous reportez à la mention les accompagnant pour connaître les conditions de réutilisation.

 

D’autres animations seront proposées au cours de ces festivités telles des ateliers de découverte d’applications pour les enfants ou encore pour les personnes déficientes visuelles.

Pour retrouver le programme de la médiathèque, c’est ici.

Au plaisir de vous voir nombreux.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Numérique

Où télécharger des livres libres de droits ?

Cet été les prêts de liseuses numériques ont remporté un franc succès.Vous pouvez les emprunter gratuitement, il suffit d’avoir une carte de bibliothèque à jour.

Elles sont chargées avec des titres libres de droit dont voici la liste, mais vous pouvez charger ce que vous voulez dessus; à leur retour, nous les réinitialisons.

C’est l’occasion pour nous de vous présenter une sélection de sites qui proposent le téléchargement gratuit de livres : domaine public, licence Creative Commons, auto-édition. Pour rappel, la durée des droits d’auteur en France est, sauf exceptions, de 70 ans après la mort de l’auteur. Cette législation s’applique également pour les traductions, les images, la musique, etc.

EBOOKS GRATUITS EN FRANCAIS

  • Vous connaissez Ziklibrenbib, voici eBookenBib : ebookenbibc’est un espace dédié aux livres numériques libres qui ne vise pas l’exhaustivité mais se donne l’objectif de valoriser des œuvres du domaine public et sous Creative Commons que vous pourrez réutiliser librement.

Sur ce site, vous pouvez accéder à des milliers de titres libres de droit et ce, en trois formats : ePub, Kindle et PDF. Sur la page d’accueil, vous n’avez qu’à cliquer sur l’onglet « domaine public » pour ensuite, si vous le désirez, affiner votre recherche par auteur ou par catégorie. En général, les ebooks en provenance de cette librairie sont de bonne qualité (traductions, métadonnées, etc.).

Ce site est en quelque sorte un pionnier dans la promotion du livre numérique libre de droit. Il s’agit à la base d’un groupe francophone international Yahoo « Ebooks libres et gratuits », dont le but est la création et la publication d’ebooks gratuits, à partir de textes libres de droit. Il compte environ 2500 titres en différents formats : ePub, Acrobat Reader, Mobipocket Reader, eReader, etc. Attention toutefois : puisque le projet repose sur le travail de la communauté, les ebooks ne sont pas toujours exempts d’erreur. Un catalogue proposant une recherche par auteur, par genre, et recensant les dernières parutions est disponible.

Gallica, Bibliothèque numérique de la BnF propose près de 900 ebooks en téléchargements gratuits. Elle donne accès aux collections numérisées de la Bibliothèque Nationale de France : une source inépuisable pour les chercheurs et les amateurs de textes classiques ou épuisés. Attention, il s’agit de fichiers généralement en PDF.

Voici un site qui se distingue des autres en offrant un grand nombre d’ouvrages documentaires (vie pratique, informatique, sciences humaines, etc.). En plus des 3300 ouvrages du domaine public, les auteurs contemporains peuvent offrir librement leurs œuvres (on compte près de 18000 références déposées sur le site à ce jour !). Ces œuvres du domaine public et d’auteurs contemporains sont à lire directement sur le site ou à télécharger en format PDF et ePub. Les critères de recherche et de tri proposés sont multiples.

Le projet Gutenberg est un projet de numérisation initié à Chicago au début des années 1971 par Michael Hart. Ce site offre aux lecteurs près de 45000 livres en différents formats (HTML,TXT, RTF, ePub, etc.), avec toutefois une mise en page qui laisse parfois à désirer. Les critères de recherche sont multiples : on notera la présence de recherche par catégorie et par nationalité d’auteurs. L’interface du site est en anglais.

Wikisource, bibliothèque numérique libre et multilingue, est un projet de la Wikimedia Foundation. Wikisource est un wiki, c’est-à-dire un site Web dynamique permettant à tout individu d’en modifier les pages, dont le but est de réaliser une bibliothèque numérique multilingue. Ce travail est fait par des contributeurs bénévoles. Wikisource propose plus de 160 000 textes, passés dans le domaine public ou publiés sous licence libre. Attention : une grande partie des ouvrages sont seulement proposés en lecture libre et en version imprimable ; quelques titres sont cependant disponibles au téléchargement (format ePub).

La célèbre librairie numérique propose le téléchargement d’ebooks gratuits en format ePub. Attention toutefois,ces téléchargements nécessitent une inscription préalable au site de Numilog, et certains ebooks proposés sont protégés par des DRM et exigent donc la création d’un compte Adobe ID.

En matière de diffusion d’œuvres littéraires libres de droit, le Québec n’est pas en reste. Cette « bibliothèque » est l’initiative de Jean-Pierre Dupuis, un auteur qui met à la disposition des lecteurs plus de 1600 livres numériques libres de droit. Les titres sont offerts en format PDF pour ordinateur ou pour liseuse, et en format ePub, format ouvert recommandé pour la lecture numérique. Il s’agit vraisemblablement du seul site québécois offrant des œuvres québécoises et canadiennes libres de droit au lectorat francophone. Les titres disponibles sur ce site sont en général de très bonne qualité (« La qualité plutôt que la quantité »). Les recherches sont proposées par type de collections.

Dans le but de faciliter la vie des lecteurs d’ebooks, dix sites, dont celui de Ebooks libres et gratuits, se sont regroupés pour former un catalogue commun. Il vient de passer la barre des 6000 titres disponibles. L’interface est volontairement simple, dépouillée, sous forme d’un tableau unique de plus de 6000 lignes. Le point fort de cette interface est son module de recherche, qui est tout en haut de la page, bien visible : il suffit de saisir quelques mots, voire quelques lettres, pour l’auteur ou le titre, et les titres sélectionnés apparaissent instantanément. Voici la liste des sites qui participent à ce catalogue : Bibliothèque électronique du Québec (BEQ), Bibliothèque numérique romande (BNR), Bibliothèque Russe et Slave (BRS), Ebooks Libres et Gratuits (ELG), ÉFÉLÉ, Gallica, La bibliothèque de Gloubik, Projet Gutenberg, Rousseau Online, Mobile Read – roger64, Wikisource France.

Livrespourtous.com est en fait un annuaire de livres électroniques hébergés par d’autres sites. A l’instar d’une bibliothèque classique, les webmasters ont tenté de recenser tous les domaines ou presque : bandes dessinées, droit, économie, environnement, santé… De fait, certaines sections sont très bien fournies (littérature, romans, informatique, sciences humaines). Revers de la médaille : chaque œuvre est disponible dans un format, en ligne ou à télécharger, qui varie en fonction du site qui l’héberge.

Didactibook est un des rares sites d’ebooks à proposer des documentaires gratuits, parmi lesquels une sélection des guides Petit Futé : profitez-en !

le site propose 1.300 ebooks gratuits selon différents genres : fiction, classique, jeunesse, non-fiction, poésie… Les ebooks de Bibebook se différencient par la qualité des textes, par leur typographie travaillée, par leur graphisme agréable et par une cohérence conservée à travers toute la collection. Un soin particulier a été apporté à la mise en page, à la typographie et à la navigation à l’intérieur du livre, pour garantir un confort de lecture optimal. Vous avez aussi la possibilité de télécharger tous les ebooks du site en un clic dans un seul pack.

Vous pouvez télécharger des ebooks aux formats PDF, ePub, MOBI, OpenDocument et audiobook. Les livres sont tous sans DRM et sous licence libre ou licence ouverte. On y trouve une grande variété de livres : littérature, BD, Manga, Comics… Le plus de ce site : il offre la possibilité d’écouter des livres audio. A noter qu’il propose un défi d’écriture hebdomadaire : écrire une nouvelle courte avec 5 mots imposés.

Des classiques des sciences sociales proposés par l’université de Québec. La bibliothèque des sciences sociales est le fruit d’un important travail (250 000 heures de bénévolat).

EBOOKS GRATUITS EN ANGLAIS

Plus de 29000 livres électroniques sont proposés gratuitement sur ce site (interface en anglais). Si la majorité des titres proposés sont en anglais (26000), on peut trouver quelques titres en français (1456) ou autres langues. Une partie des livres proviennent du Project Gutenberg ; on y trouve aussi des textes tombés dans le domaine public et publiés en licence ouverte émanant d’autres sources.

Epubbooks, créé par Michael Cook, est un site en anglais, proposant le téléchargement gratuit de livres libres de droit en anglais. Tous les livres sont téléchargeables en ePub, sans DRM.

MOTEURS DE RECHERCHE D’EBOOKS

Inkmesh permet de trouver des ebooks au format désiré et au meilleur prix, pour tout support (liseuses, tablettes, smartphone, etc.). Inkmesh dispose d’une base de données d’ebooks gratuits et payants, alimentées par les plus grands sites d’ebooks et d’audiobooks (à noter que ce sont des sites anglais pour la plupart). On retrouve, entre autres, Amazon, Feedbooks, Manybooks, mais aussi les sites fournisseurs comme Apple iBookStore et Sony eBook Store. Chaque résultat est affiché dans une interface très sombre qui permet de repérer rapidement le titre recherché et où l’acheter. Vous pouvez aussi filtrer votre recherche par prix, par type d’écrit ou encore par genre.

Premier moteur de recherche d’ebooks en France, en partenariat avec Google, Télécharge ton ebook réunit 5 millions de livres électroniques, gratuits ou payants. Les recherches portent sur plus de 75 sites web (dont Amazon, Didactibook, Gallica, Livreslib, Feedbooks, etc).