Articles tagués : liens d’E-Moi

Apprendre une langue sur Internet

Apprendre une langue en autonomie : voilà un défi difficile à mener à terme !  Heureusement, les ressources gratuites sont nombreuses sur Internet pour vous aider dans cet apprentissage, en voici une sélection :

 

busuuBusuu : Le service propose tout un ensemble d’exercices en ligne pour une bonne douzaine de langues. Bussu joue à fond le côté réseau social d’apprenants avec la possibilité d’échanger avec des utilisateurs dont vous apprenez la langue et qui de leur côté apprennent la vôtre.

 

brainmanBrain-Man : Ce site est centré sur le vocabulaire et les tant redoutés verbes irréguliers. Les listes thématiques permettent d’aborder petit à petit l’apprentissage, des mots les plus utiles et utilisés au vocabulaire le plus spécifique.

 

Lang 8lang-8 : Comme Busuu, ce site est basé sur un système d’échange et de réseau social. L’accent est mis sur l’amélioration de l’écrit : les apprenant-e-s écrivent et proposent à la correction des textes dans la langue cible. En échange, ils corrigent des textes écrits dans leur langue maternelle.

 

MOOC FLEafpa (Français Langue Étrangère) :  Ce MOOC a pour but d’apporter les premières bases en langue française à des débutants qui pourront les utiliser directement dans leur vie quotidienne. Les instructions sont traduites en plusieurs langues : anglais, arabe, dari et pachto. Ce cours est organisé sur 6 sessions de 30 heures au total, jusqu’au 30 avril 2017.  Attention : il est accessible aux débutants ayant déjà une relative maîtrise de l’alphabet latin.

 

tout-apprendretoutapprendre.com : votre abonnement à la médiathèque vous offre l’accès gratuit à ce service d’autoformation très bien doté en langues. Le FLE y est notamment très bien représenté. Pour vous y rendre c’est simple, après vous être rendu sur le portail des bibliothèque de la Ville de Paris vous pouvez faire comme ceci. Ou encore comme cela.

 

Une fois que vos efforts ont commencé à porter leurs fruits, venez profiter de la large offre de livres en langues étrangères* à la médiathèque : des revues et livres faciles aux romans les plus épais !

*Langues disponibles : allemand, anglais, espagnol, F.L.E, italien

Catégories : A l'affiche! | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

La BD se décline… de toutes les couleurs !

Du 26 au 29 janvier 2017 se tiendra la 44e édition du festival d’Angoulême, le plus grand festival de BD du monde. L’occasion de vous proposer un petit tour d’horizon des différentes ressources numériques sur la BD disponibles sur Internet.

 

persepo

 

 

Des revues numériques

p-cyNous ne saurions trop vous recommander la visite du site ARTE Creative, une plateforme participative dédiée à la culture contemporaine et à l’art numérique. Vous y trouverez entre autres perles rares “ Professeur Cyclope ”, un excellent magazine de bande dessinée et fictions numériques.

 

 

beb-deAutre revue numérique de qualité : ″ La Revue dessinée. Ce magazine trimestriel numérique et papier de reportages, documentaires et chroniques en bande dessinée réunit des auteurs et des journalistes pour traiter de sujets politiques, sociaux-économiques, scientifiques, culturels et de faits divers.

 

 

 

 

 

Des blogs ? en veux-tu en voilà !

Avec l’arrivée d’Internet , les premiers blogs BD émergent, proposant des strips, des histoires courtes. Souvent sur le modèle du weblog personnel dans lequel un auteur vient raconter son quotidien en se mettant en images. Pendant longtemps, le blog BD n’est qu’une vitrine, un moyen de promotion du travail du dessinateur qui veut accéder à la reconnaissance ultime : la publication sur papier. Mais aujourd’hui pour de nombreux auteurs le blog est devenu un support à part entière.

Voici deux sites regroupant les mises à jour de nombreux blogs BD, webcomics et autres blogs graphiques.

bd-en-ligne

 

BD en ligne, un annuaire référençant les webcomics, blogs BD et autres bandes dessinées en ligne disponibles gratuitement sur Internet.

 

 

 

 

 

 

marsam

Marsam – l’atelier collectif, un atelier collectif autofinancé cosmopolite d’auteurs de bande dessinée angoumoisins, d’écrivains, scénaristes et artistes.

 

 

 

glory

 

Allez, un peu de pub… Car nous ne pouvions guère faire l’impasse sur le blog GLORY OWL dont l’un des auteurs a été accueilli en stage dans notre établissement puis invité par Broken Prod, collectif de vidéastes et organisateurs du festival BD6Né qui a eu lieu à la médiathèque en juin dernier.

Attention contenu un peu trash (voire carrément) ! Âmes sensibles, peut-être s’abstenir.

 

 

 

 

 

La Bande dessinée en ligne c’est aussi l’histoire de la BD et de nombreuses ressources pédagogiques

bidonville-02Nous vous avons parlé plus haut d’ARTE CREATIVE. Cette plateforme en ligne est un incontournable. Elle regorge de ressources toutes plus riches les unes que les autres. En témoigne cette objet hybride à mi-chemin entre BD et web-documentaire qui retrace l’histoire du Bidonville de la Folie à Nanterre.

 

 

Pour les professeurs et autres pédagogues voici une sélection de dossiers pédagogiques sur le thème de la bande dessinée

delcourt

 

Une mini-sénace à la lecture d’images à travers une étude de planche de bande dessinée proposée par les éditions Delcourt.

 

 

 

 

 

12316451_10153430770657880_8766862117994345371_n

La bande dessinée écriture et image. Dossiers pédagogiques sur la Bande dessinée proposé par la Bibliothèque nationale de France. A noter également deux remarquables expositions en ligne proposées par la BnF : “ la BD avant la BD ” sur la narration figurée et les procédés d’animation dans les images du Moyen Age ainsi que “ Maîtres de la BD Européenne ” une découverte en images des grands maîtres de la BD européenne à travers une centaine de planches. Trois dossiers thématiques

invention-bd

 

Et ce dossier proposé par le Centre Belge de la bande dessinée sur l’invention de la BD.

 

 

 

 

 

Enfin, pour lire, acheter ou louer des albums sur PC, smartphone ou tablettes.

 

ave

Ave Comics, Plateforme française spécialisée dans l’édition de bandes dessinées en ligne sur des smartphones, des tablettes électroniques et des consoles portables.

 

 

 

 

cropped-en-tc3aate2

Et l’inévitable Izneo, site de diffusion et de distribution de bande dessinée numérique, c’est-à-dire accessible par Internet.

 

 

 

Et d’autres sélections de sites sur notre Pearltrees !

 

Catégories : A l'affiche! | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Les Booktubeurs, ces prescripteurs des temps modernes

Qui fait vendre le plus de livres à votre avis ? Le grand journal ? On est pas couché ? Télé-matin ? Et non, le plus grand prescripteurs de livres c’est… La Grande Librairie. L’émission étant citée en tête par 72% des libraires.

Mais en ce qui concerne un pan entier de la littérature, à savoir la « Young Literature » (littérature adulescente), les recommandations des professionnels et les médias traditionnels tendent largement à être relégués au second plan face aux critiques et aux conseils de lecture qui circulent sur Internet.

Et oui, aujourd’hui ceux qui dictent ces lectures ce sont les booktubeurs! Ce néologisme est la contraction de deux mots anglais : book, soit livre et YouTube, la plateforme américaine de vidéos en ligne. Et bien que les chroniques littéraires existent depuis le lancement de la plateforme en 2005, il a fallu attendre 2009 pour que la tendance prenne de l’ampleur aux Etats-Unis. Aujourd’hui le phénomène est mondial.

Pour exemple El collectionista de Mundos ou encore Poland Bananas Books  cumulent à eux deux près de 350 000 abonnés dans le monde entier. Leur passion ? Parler bouquins dans des vidéos. Ce sont les fameux booktubeurs dont on vous parle!

En France, ils sont de plus en plus nombreux. Les Histoires de Margaux, Les lectures de NiNe, FairyNeverland… Bref tout un réseau de mordus de lecture. Des filles en majorité, mais pas que.

Les histoires de Margaux

Les lectures de NINE

FairyNeverland

Et un garçon !!!

 

Pas aussi suivis que leurs homologues étrangers, ces booktubeuses et booktubeurs gagnent néanmoins chaque jour en influence et intéressent de plus en plus les éditeurs. Ainsi sans Fairy Neverland, le livre Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers n’aurait jamais vu le jour. C’est elle qui, après avoir découvert ce roman dans sa version originale (il avait complètement échappé aux éditeurs français!), informe la maison d’édition Pocket Jeunesse de son coup de cœur. Le livre sort alors dans sa version française et devient un best-seller. Ici la booktubeuse est aussi devenue dénicheuse de talents.

Pour de nombreux acteurs de ce qu’il est convenu d’appeler le web 2.0 (ou web participatif), le but est moins de faire découvrir aux gens la littérature qu’on enseigne à l’école que la littérature qu’on aime, la littérature plaisir. Depuis ce nouvel espace de prise de parole ces jeunes booktubeurs s’adressent à toute une population de lecteurs de cette  » Young literature  » délaissée par les médias traditionnels ou, au contraire, méfiante face au harcèlement marketing de certaines maisons d’édition.

Ces nouveaux acteurs rebattent donc les cartes en créant un effet de proximité renforcé par l’authenticité ou la spontanéité de leurs critiques.

 

 

Côté bibliothèques ?

De nombreux établissements comblent leurs retards et adoptent petit à petit les codes en vigueur sur le web comme les échanges actifs avec les lecteurs, challenges et autres défis. Voici un échantillons de quelques bibliothèques qui produisent des contenus vidéos :

Le club de lecture ados de la bibliothèque de Montreuil

A Paris nos amis de Louise Michel ont déjà expérimenté

La bibliothèque de Chelles

 

 

A noter enfin  que le Salon du livre et de la presse jeunesse organise cette année la deuxième édition du concours BookTube Power. Et voici la vidéo de Mila la gagnante du concours 2015

Catégories : A l'affiche! | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :