Le Numérique

NUMOK [le festival numérique] revient toujours 3 fois

 numok-header3
Numok 3ème édition, le festival numérique des bibliothèques de Paris, propose à tous, petits ou grands, novices ou hyperconnectés, de venir bidouiller, s’amuser et se laisser surprendre!


Programmation complète  ici
 Sans titre9 Samedi 14 octobre De 14h à 18h  Lancement du festival Numok
Le festival numérique des bibliothèques revient !
Au menu de cet après-midi de lancement : – Casque VR,  Retrogaming : Space bike et Fight box, deux manières originales et inédites de jouer ! –       Impression 3D : découvrez les possibilités de cette drôle de machine !
 controller-1784573_960_720 Mercredi 18 octobre à 10h et 14h Numok : réalité virtuelle et jeux vidéo
Vous pensez tout connaître des jeux vidéo ? Vous détestez les jeux vidéo ? Cette journée est faite pour vous ! Venez découvrir en famille ou entre copains nos dispositifs de jeux vraiment originaux : Space Bike, Fight Box ou casque immersif de réalité virtuelle.
Ouvert à tous à partir de 10 ans (casque de réalité virtuelle à partir de 12 ans)
 Wikimedia_Community_Logo.svg Samedi 21 octobre de 10h à 18h Numok : Editathon
Venez participer à un atelier contributif visant à enrichir des articles existants sur Wikipédia sur l’histoire du XXème arrondissement grâce aux collections du fonds de la médiathèque sur l’Est parisien.

Sur inscription.
 ELECTRONI_K_logo Samedi 21 octobre de 14h à 16h Numok : Ville Imaginaire par Electroni-k

La médiathèque vous invite à venir construire une ville imaginaire interactive en papier. L’installation est ensuite éclairée grâce à des leds et une application de réalité augmentée donnera une dimension virtuelle à la ville ainsi créée. Ouvert à tous à partir de 8 ans.
Sur inscription.

 Sans titre9 DIMANCHE 22 OCTOBRE à 14h Numok :  impression 3D
Venez-vous initier à la création 3D grâce à 3D Slash, outil idéal pour une initiation 3D en bibliothèque. Créez en famille (parents & enfants) votre étoile Mario ou un Space Invader en 3D à la manière de Minecraft. Ouvert à tous à partir de 7 ans.
Sur inscription.
 codecrea Mercredi 25 octobre à 14h Numok : Atelier Tous codeurs
La médiathèque vous propose un atelier de découverte du code informatique Javascript collectif et ludique, à travers une expérience unique : créer un univers graphique poétique en direct en manipulant du code informatique.
 lunoire Samedi 28 octobre à 15h Numok : Lumière noire Par Funambule Games
Venez participer à une installation interactive associant construction et puzzle, révélés par une lumière noire ! A travers une installation, le joueur construit une structure avec des cubes de polystyrène fluo, révélés par la lumière noire. De 7 à 77 ans !
Sans titre9 Samedi 28 octobre à 11H ET 14H numok : impression 3D
Venez-vous initier à la création 3D grâce à 3D Slash, outil idéal pour une initiation 3D en bibliothèque. Créez en famille (parents & enfants) votre étoile Mario ou un Space Invader en 3D à la manière de Minecraft. Ouvert à tous à partir de 7 ans.

Sur inscription.

Hey ?! mais Numok C’est Commun à l’envers !

Publicités
Le Numérique

Journal de la prise en main de l’imprimante 3d Dagoma DiscoEasy

… ou comment l’insulte « J’vais t’extruder ta face de buse » est née…

Suite à une formation à l’impression 3d en préparation au Festival Numok 2017 qui aura lieu cet automne, les collègues de la Bibliothèque Rainer Maria Rilke Paris (5ème) Elisa & Lisa nous racontent leurs 1ers contacts avec une imprimante 3d.

Jour 1, mardi 25 juillet 2017

Ça y est, je quitte la Médiathèque Duras avec l’imprimante 3d sous le bras, sous le regard légèrement inquiet de Cyrille (qui nous avait déjà raconté ses déboires en 3d) et sous les multiples recommandations de l’équipe. Mais oui on va la bichonner ! Arrivée à Rilke je pose la bête et avec Lisa on attend avec une certaine impatience de pouvoir l’installer. RDV à 14h.
14h : ok on y va. Après avoir mis bien 5 minutes à trouver où raccorder le câble d’alimentation (ô mémoire ! ça parait toujours simple en formation…) nous sommes prêtes. On ouvre Cura le logiciel d’impression… qui ne reconnaît pas l’imprimante. Pas grave, on va trouver comment faire sur le forum ! Bonne idée Lisa ! Yes ! On trouve les codes de début et de fin et tous les paramètres nécessaires. Et paf, on la renomme DagomaBib2Paris. Tout ça c’est très bien mais l’imprimante n’est toujours pas reconnue. On branche/rebranche 42 fois le port USB… rien n’y fait ! On profite de ce petit passage à vide pour télécharger Dagom’app (le logiciel de paramétrage) et envoyer un ticket au Service informatique pour installer le logiciel simplifié pour la DiscoEasy200 : Cura by Dagoma. « Mais pourquoi ne pas avoir suivi directement le tuto de première installation ? » Hein ? Qui nous parle ? … On file en service public et on remet ça à plus tard. Plus tard : logiciel installé : done. Imprimante reconnue avec Dagom’app : done.

C’est maintenant l’heure du test et du réglage de la hauteur de la buse. Yes ! Y-a du bleu qui sort (couleur du filament) mais ça n’adhère pas et le filament rebique… Arg!!! plus bas alors… Ça va toujours pas. À l’aide de la spatule on n’arrête pas de retirer des bouloches… non pas trop bas sinon on va faire un trou dans le tapis (oups… trop tard… y en avait déjà un, du coup maintenant y en a un deuxième…) ah voilà, la pastille ronde « test » prend forme… elle est belle, la seconde aussi. Joie ! Ok on valide les paramètres et on copie sur la carte SD notre petit fichier .stl… C’est parti pour notre première impression Rilkienne. Ok. RIEN. On attend. Elle chauffe. RIEN. On attend. Ca y est, elle réagit et se prépare. Mais RIEN ne sort de la buse… pas de bleu déposé sur le tapis… Il est tard. On éteint tout ça et on verra demain. Grosse frustration quand même… Nota bene pour demain : penser à apporter une pince coupante.

Jour 2, mercredi 26 juillet 2017

Méga grosse réflexion… pas de sortie de PLA aka Acide polylactique = buse encrassée ? P***n de m***e ! (ah oui il faut au moins ça !) Cyrille nous l’a répété combien de fois !! Après chaque impression il faut, si possible, retirer rapidement le filament de son guide pour éviter qu’il re-durcisse et bouche la buse… Non d’une buse ! J’avais zappé ce passage crucial !! HArGgg. Voilà… ça, c’est fait aussi. Bon, ok, ce n’est pas grave, on va s’atteler au nettoyage de la buse, il y a un tuto pour ça
Nettoyage : done. Lisa a remis en marche l’imprimante et relancé un paramétrage – comme en attestent les belles pastilles bleues ! Ça fonctionne, tout est prêt pour demain matin.

Sans titre1

Jour 3, jeudi 27 juillet 2017

Allez, on y croit, on y croit ! On relance la bête et ça fonctionne… Totoro apparaît sous nos yeux émerveillés… presqu’humides d’émotion 🙂

Sur notre lancée d’excitation et de satisfaction, on décide de lancer dans la foulée une impression multiple de pendentifs Totoro (tout le monde en veut un dans le bureau – forcément !) Et là… et ben oui c’est le drame. Le plateau rebondit sur le bord de la base en produisant un horrible grincement. Ça ne ressemblerait pas à un problème de butée ? La petite patte conductrice qui était tombée à Duras (« Tout est nickel » !! ah ouais Cyrille ?) ne s’est pas contentée de retomber… son support s’est fissuré et le petit poussoir rouge l’a suivi dans sa chute. On remarque des traces de colle. Y-aurait-il déjà eu du rafistolage de ce côté-là ? Bref… la grosse question est : peut-on recoller tout ça ou vaut-il mieux commander la pièce ? Problème existentiel à régler dès demain matin avec Cyrille…

Sans titre2

Jour 4, vendredi 28 juillet 2017

Gros soulagement ! La butée avait déjà été cassée/réparée… La pièce est en commande. Pas le temps de jouer à MacGyver aujourd’hui. On espère pouvoir recoller les morceaux demain matin pour reprendre nos impressions là ou nous les avions laissées…

Jour 5, samedi 29 juillet 2017

Un peu de super glue et hop le tour est joué. L’imprimante repart. L’opération Totoro peut reprendre. Même pas peur ! On voit les choses en grand… ou au moins en 2 cm… et en quadruple !!

On se lance aussi dans de la plus grosse pièce…

On a également rencontré un souci de niveau du plateau : l’effet Titanic !

Sans titre6

Jour 6, mardi 1er août 2017

Samedi soir, nous avons également imprimé un Pikachu (avec support d’impression pour les parties ne touchant pas le plateau) : le résultat est assez décevant une fois qu’on a enlevé le support : traces blanches et surface grumeleuse. Du coup on évite les impressions avec supports pour le moment (et également les impressions multiples dont la qualité d’impression nous a semblé moins bonne).

Sans titre7

Autre point : le logiciel Cura simplifié pour la DiscoEasy200 est effectivement très facile à prendre en main – et du coup un peu trop simplifié peut-être – car certains outils ne sont plus accessibles (réglage de la buse et de la température par exemple). Cependant nous n’arrivons toujours pas à faire reconnaître notre imprimante par Cura…
Côté 3D Slash, le logiciel de de modélisation, on prépare aussi bien sûr notre futur atelier. On a choisi de rester dans l’univers Mario avec des Toad, des étoiles et autres champignons. Le choix de la Mario Star et du Space Invader est judicieux car ils sont très facilement identifiables sans couleurs… ce qui est moins le cas des Toad.

Jour 7, mercredi 2 août 2017

Après avoir recalé les barres de fixation l’effet Titanic s’est nettement estompé… mais il persiste encore légèrement, le saligaud !! Matinée cool à imprimer un Space Invader pas très réglementaire et un Totoro qui rigole. Ça roule…

Jour 8, jeudi 3 août 2017

Pour notre fonds spécialisé… Allez on se fait plaisir ! On lance l’impression d’un logo Star Wars (pas trop gros… sinon c’est vraiment trop long). Il faut bien admettre qu’on se lasse du bleu et qu’on rêve de couleurs plus fun… Pour le coup c’est un bleu parfaitement raccord avec le bleu du logo Numok 🙂

Sans titre11

#jenga #overdosedebleu #tropbien

Jours 9 et 10

On devient addict… On imprime les petits sujets Pixel Art en prévision de l’atelier Numok. Print à gogo !

Bilan

Trop bien ! C’était une bonne idée de la prendre plusieurs jours pour se familiariser avec – on a même envie de dire nécessaire. 10 jours et nos débuts timides où c’est à peine si on osait insérer le câble d’alimentation nous semblent bien loin. Ça donne vraiment envie d’en avoir une à demeure. Il faut absolument qu’on se concerte pour l’achat des filaments (au niveau des couleurs – perso l’argent pailleté nous fait de l’œil !)
Prévoir une pince coupante, de l’alcool à 90° pour nettoyer le plateau, une petite lime et autres petits outils fins pour nettoyer les résidus sur les pièces.

Elisa et Lisa de la Bibliothèque Rilke

Vous pouvez continuer à suivre les aventures palpitantes de l’équipe de la bibliothèque Rilke sur sa page Facebook ou  sur son Instagram

Le Numérique

Les ateliers numériques de Marguerite

Le programme des ateliers change tous les mois. Celui du mois de juin est disponible ici !

La médiation numérique de la médiathèque (Med Num pour les intimes), c’est une équipe de 3 personnes qui, comme son nom l’indique, s’occupe de tout ce qui a trait au numérique, domaine particulièrement vivant dans le monde de la culture et des bibliothèques !

Outre la gestion de l’image de la médiathèque sur le web (blog, facebook, twitter,…), la mise en place de collections et d’outils  numériques (liseuses, tablettes…), elle vous propose avec l’aide de quelques collègues  des ateliers numériques en tous genres, pour débutants ou non, évoluant au gré des saisons, des envies, et de l’avancée des nouvelles technologies !

Vous avez des questions, des doutes, vous souhaitez être accompagné… Ces ateliers sont faits pour vous !

Il en existe trois sortes :

Les plages d’aide numérique :  deux bibliothécaires vous aident, dans la limite de nos compétences et des contraintes informatiques ; vous pouvez venir avec votre ordinateur portable, votre tablette, votre smartphone, etc…

Les Debut’Net : ateliers de 4 personnes : vous travaillez sur les ordinateurs de la médiathèque par petits groupes de 4 personnes.

Les Demo’Net : ateliers ouverts à 12 personnes pour découvrir de nouvelles façons d’utiliser le web (télécharger des livres sur la Bibliothèque Numérique, découvrir Toutapprendre.com, lire la presse en ligne, utiliser twitter, découvrir les possibilités offertes par les tablettes, …).

Afin de cerner vos besoins et attentes, les inscriptions se font sur place à la médiathèque (2ème étage, espace autoformation), par téléphone au 01 55 25 49 10 ou à cette adresse mediatheque.marguerite-duras@paris.fr

À bientôt !

A l'affiche!

Retour sur Numok 2016!

Numok, c’est le festival numérique des bibliothèques de la Ville de Paris, dont la 2ème édition a eu lieu cette année. Voici un retour sur les différents ateliers qui ont eu lieu du 15 au 30 octobre 2016 dans votre médiathèque.

numok_duras

En prime, découvrez notre teaser @DurasBib

 

samedi 15/10 : présentation d’applis et de sites participatifs et contributifs

openfoodfactsDécryptez les étiquettes des produits alimentaires grâce à l’appli Open Food Facts ! Comment fonctionne Wikipédia ? Comment partager vos bonnes adresses ?

Retrouvez l’essentiel de notre présentation dans ce document.

applis_participatives_3 applis_participatives_2

 

 

 

 

 

 

mercredi 19/10 : Calendrier de l’Avent du Domaine Public.

logo

Cet atelier participatif a été mené conjointement par les bibliothécaires de la médiathèque Marguerite Duras et de Louise Michel avec des intervenants du collectif Savoirscom1

Depuis 2014, le collectif Savoirscom1 propose un calendrier qui célèbre l’entrée dans le domaine public d’artistes, de musiciens et d’auteurs. Découvrez comment s’organise l’élaboration de ce calendrier : recherches biographiques et juridiques, sélection des personnalités retenues.

Les recherches ont été fructueuses!

Nouveau cette année, des contributeurs extérieurs ont pu contribué à la rédaction de notices.

calendrier_avent_domaine_public_4

calendrier_avent_domaine_public_8

 

 

 

 

 

 

jeudi 20/10 : découverte de jeux sur tablettes : Blind Legend, Audio Archery, Sith Sense, Where’s Dicky

blind-legend

 

jeux-adaptes-deficients-visuels_4

 

Des jeux pour tous qui permettent également aux déficients visuels de jouer.

Tendez l’oreille, et la bonne!

 

vendredi 21/10 : Stop Motion

stopmo

Découvrez les principes du Stop Motion grâce une application sur tablette et réalisez un petit montage.

Le Tandem Paris / New York a inspiré nos réalisateurs en herbe.

 

Découvrez les montages réalisés pendant l’atelier:

stop_motion_3

stop_motion_5

stop_motion_11

 

 

 

 

 

 

mardi 25/10 : atelier de programmation ludique avec Scratch

scratch

SCRATCH est un logiciel de création et de programmation ludique qui permet de créer facilement des réalisations artistiques interactives, des histoires animées et des jeux, qui peuvent être partagés en ligne avec la communauté d’utilisateurs.

 

 

Retrouvez sur le site de Scratch les réalisations des groupes. Danse, hip-hop… au menu!

Zoom et boum

zoom

 

 

 

 

 

 

 

Alex sur la piste

alex

 

 

 

 

 

 

 

Danse avec Khalid

khalid

 

 

 

 

 

 

 

Wikum et Souad

souad

 

 

 

 

 

 

 

 

mercredi 26/10 : atelier Makey-Makey

makey-makey

Les cartes Makey Makey permettent de bidouiller le clavier de l’ordinateur en s’amusant, et de faire toutes sortes d’activités comme de la musique ou des jeux, avec des carottes …

 

Découvrez les jeux testés :

jeux à 1 bouton; on peut y jouer seul ou à 2

NinjaBobNutDragonUfo

Nos 2 préférés : ce sont aussi des jeux où on peut jouer à 2 ou 4.

SnakeMole Hammer

 

jeudi 27/10 : jingles, annonces réalisées avec GarageBand

garageband

Les participants, adultes et enfants, ont été très inspirés, écoutez les!

 

 

 

 

 

vendredi 28/10 : des applis rien que pour les enfants!

tablette-jeunesse

 

 

A l'affiche!·Le Numérique

Numok 2016 : Un festival numérique pour petits et grands

 

Pour la deuxième année consécutive, les bibliothèques de la Ville de Paris se mobilisent lors d’un festival inédit destiné à montré que les bibliothèques ne sont plus exclusivement le lieu du livre. De nombreuses activités gratuites rythmeront ces deux semaines de festivités, organisées du 15 au 30 octobre 2016 prochains et menées tambour battant par la plupart des bibliothèques  parisiennes. Au programme, ateliers sur la culture libre, initiation à la programmation informatique, ateliers de MAO, graffiti numérique… Bref, un éventail de thématiques s’adressant à tous les publics, petits ou grands, averti ou débutant.

visuel-numok

Et dans votre médiathèque se seront deux semaines denses pendant lesquelles vont se succéder de nombreuses animations dont voici le détail.

 

Makey-Makey

 

Transformer une rangée de bananes en touches de clavier, jouer à Mario Bros avec des touches en pâte à modeler, utiliser le bol d’eau de votre chat comme outil de capture d’image ? Tout cela devient possible avec le Kit Makey-Makey.

C’est ce qui est absolument génial avec cette petite invention issue de l’imagination de deux inventeurs, étudiants du MIT Media-Lab : avec le kit Makey-Makey, vous pouvez transformer chaque objet du quotidien, ou même votre propre personne en manette ou en clavier d’ordinateur.

Le Makey-Makey est un dispositif d’émulation de clavier à partir d’objets du quotidien ; la manipulation de tout objet conducteur relié au Makey-Makey va envoyer un signal à un ordinateur qui réagira avec la fonction que vous avez défini (avancer, reculer, tirer,etc) avec le logiciel que vous utiliser.

 

Scratch

 

Scratch est une plateforme d’apprentissage de codage développée il y a plus de dix ans par le MIT. Il est utilisé partout dans le monde, dans les écoles, les collèges et lycées pour initier les enfants à la programmation.

Le nom de scratch vient du nom de cette technique musicale, le scratch. A l’instar des DJ qui prennent des disques pour scratcher avec et ainsi mélanger différents morceaux pour en avoir un nouveau, la plateforme scratch permet d’utiliser les projets des autres pour créer ces propres projets  (programmes). Mais il est tout à fait possible de créer un projet ex-nihilo. Quelque soit le mode adopté, scratch vous permettra de raconter de petites histoires, de créer des petits jeux-vidéos, de tracer des figures ou encore… de faire des mathématiques.

 

L’application StopMo studio de l’office national du film du Canada

 

L’application StopMo Studio de l’ONF permet de réaliser facilement des film d’animation image par image. En quelques minutes il est possible de réaliser son propre film et de le partager avec vos amis.

Première étape, créer un scénario et un décors (lors de l’atelier décors et scénarios vous seront proposés), choisir ses personnages. Une fois les préparatifs terminés, il est temps de réaliser ses prises de vues à l’aide de l’iPad pour créer son film.  Et que l’on se rassure, les fonctions de l’application sont très intuitives et, pour un petit film d’animation, ne nécessitent guère de connaissances très approfondies.

 

GarageBand

 

GarageBAnd est une application de création musicale lancée par apple qui transforme votre appareil iOS (iPad ou Iphone) en une collection d’instruments tactiles et en un studio d’enregistrement parfaitement équipé, afin que vous puissiez créer de la musique où que vous soyez. Les boucles Live Loops permettent à chacun de s’amuser à créer de la musique comme un DJ, en lançant des boucles et des effets audio en temps réel. Vous pourrez utiliser les gestes Multi-Touch pour jouer du piano, de l’orgue, de la guitare et de la batterie ou aussi utilisez des instruments intelligents avec un rendu professionnel, même si vous n’avez jamais joué auparavant. Cet atelier de découverte se terminera par la création d’un jingle d’annonce qui sera diffusé à la bibliothèque.

 

Calendrier de l’avent

 

La médiathèque a le plaisir de vous conviez à un présentation du calendrier de l’avent du domaine public.

Le domaine public recouvre toutes les œuvres de l’esprit (livres, films, sculptures…) pour lesquelles les droits d’auteur arrivent à expiration. Au-delà de la promotion du domaine public, un des enjeux de ce Calendrier consiste à mettre l’accès sur les difficultés posées par la manière dont le Code de Propriété Intellectuelle traite actuellement le domaine public. En effet, la constitution de ce Calendrier est le fruit d’un travail collaboratif minutieux. Il faut s’assurer que les œuvres des auteurs en question appartiendront bien au domaine public en 2016. Cela implique de faire attention aux exceptions à la règle de principe qui veut que les droits patrimoniaux durent 70 ans après la mort de l’auteur (notamment les prorogations de guerre et le « bonus » de 30 ans accordé aux Morts pour la France). Le cas des auteurs étrangers est également complexe, à cause des disparités existant en matière de durée des droits au niveau mondial. Croyez-nous, c’est pas une mince affaire !

Le Calendrier de l’Avent du Domaine Public est réalisé par les membres du collectif SavoirsCom1, d’après une idée de Julien Dora.
Les notices de présentation des auteurs ont été faites de façon collaborative et collective par les membres de SavoirsCom1. L’ensemble est placé sous licence CC0 (Creative Commons Zero), ce qui signifie que les auteurs ont accepté de verser leurs contributions par anticipation dans le domaine public. Nous vous invitons à vous l’approprier et à le partager ! Cette licence s’applique par défaut à tous les textes figurant sur ce site. Pour les images, veuillez vous reportez à la mention les accompagnant pour connaître les conditions de réutilisation.

 

D’autres animations seront proposées au cours de ces festivités telles des ateliers de découverte d’applications pour les enfants ou encore pour les personnes déficientes visuelles.

Pour retrouver le programme de la médiathèque, c’est ici.

Au plaisir de vous voir nombreux.