Le Numérique

Démêler le vrai du faux sur Internet

Dans la pratique journalistique venue d’outre atlantique je demande… le fact-checking. Le fact-checking c’est le fait de vérifier les faits.  Particulièrement ceux qui parcellent les discours des hommes et femmes politiques.

Devant la masse d’informations qui nous parvient chaque jour, devant la possibilité pour chacun de partager avec le monde des affirmations ou des faits sans qu’il soit possible de les confronter. Devant la surmédiatisation d’hommes publics devenus docteurs ès mise en scène de leurs actions, devant les dérives sensationnalistes de certains médias, devant la montée des démagogues experts en approximations, en contrevérités et en désinformation, la recherche de la vérité est peut-être plus nécessaire aujourd’hui que jamais. Depuis quelques années des cellules, des individus au sein des médias, des sites se spécialisent dans la vérification des faits. Aidés en cela par les nouvelles technologies (data-journalisme, algorithmes) qui ont permis de développer des expériences de vérification innovantes.

Voici une mise en lumière de quelques sites et applications qui nous ont semblé représenter au mieux cette pratique journalistique.

Les Décodeurs (Le Monde.fr) et leur excellent DECODEX (listage de sites diffusant de fausses informations). Créée le 10 mars 2014, les décodeurs est une rubrique du site Web du quotidien français Le Monde dont l’objet est de vérifier des informations données sur des thématiques variées. L’équipe des décodeurs est constituée d’une dizaine de personnes incluant des journalistes, des infographistes, des spécialistes de réseaux sociaux des Data journalistes (journalisme de recherche et d’analyse des données informatiques, les datas).

Hoaxbuster.com fonctionne sur un principe collaboratif. L’internaute qui reçoit un courriel s’apparentant à un hoax (canular) ou qui détecte une information suspecte peut recopier une partie du message dans le moteur de recherche d’HoaxBuster. Si le message est recensé, le site fournit des précisions sur la véracité des informations et l’attitude à adopter. Que le message ne soit pas recensé n’implique pas qu’il ne s’agisse pas d’un hoax. Il peut par exemple être trop récent pour avoir été ajouté. L’internaute a alors la possibilité de faire des recherches dans les forums du site HoaxBuster. S’il n’y a rien trouvé non plus, il a la possibilité de poster un message afin qu’il soit analysé par d’autres internautes et par l’équipe animant le site.

Association de loi de 1901, « Acrimed » se donne pour but « d’intervenir publiquement, par tous les moyens à sa disposition, pour mettre en question la marchandisation de l’information, de la culture et du divertissement, ainsi que les dérives du journalisme quand il est assujetti aux pouvoirs politiques et financiers et quand il véhicule le prêt-à-penser de la société de marché ».

CrossCheck : Coordonné par une ONG, CrossCheck est une plate-forme de vérification de l’information qui implique 37 rédactions françaises et des médias internationaux. Lancée le 28 février 2017, elle a été imaginée par le réseau de fact-checking « First Draft News » et financée en partie par Google News Lab.

Map-Checking  est un vérificateur de densité urbaine. Si vous en avez assez, à chaque fin de manifestation ou de rassemblement, de l’éternelle guerre des chiffres rapportés par les uns ou les autres, ce site est fait pour vous.

Enfin, pour des conseils pratiques sur la manière de vérifier et d’utiliser des informations fournies par la foule, consultez le « Guide de Vérification ». Créé à l’intention des journalistes, chacun peut l’utiliser à titre personnel.

Les fact-checkeurs suscitent de nombreux débats. Posent-ils les bonnes questions ? Passent-ils à côté des vrais enjeux ? N’est-il pas dangereux de tout objectiver par des nombres ? Ce qui peut contribuer à un affaiblissement du débat. Quelle place cette pratique de l’instantané fait-elle à l’analyse du sens prêté aux chiffres ? D’autres encore soulignent que si le fact-checking est impressionnant au début, le « Power-checking » serait plus intéressant, révélant d’où parle quelqu’un, comment il est arrivé là, à qui il dit merci, qui le téléguide et surtout…qui le paie. Un peu l’esprit, en somme, de l’émission Web « Osons Causer ».

A l'affiche!

Un été à Paris

Que faire à Paris sous le soleil ou les pluies orageuses?

Voici quelques idées pour vous occuper, vous distraire que vous retrouverez dans notre Pearltrees.

Paris

Que faire à Paris? Le site incontournable qui vous aiguillera toute l’année!

 

 

 

bhlm

A ne pas manquer les bons plans pour occuper les enfants.

Ateliers bibliothèques hors les murs : comme chaque été, les bibliothèques de la Ville de Paris se mettent au vert dans les squares et jardins publics. Dans le cadre de l’opération des bibliothèques hors les murs qui invitent les petits lecteurs à la découverte de lectures en plein air, des ateliers green sont organisés tout l’été.

Musique

fnaclive

Les concerts FNAC live du 20 au 23/07 vous attendent sur le parvis de l’Hôtel de Ville

 

 

 

 

parisjazzfestival

Paris Jazz Festival fait son show au parc floral

 

 

blacksummer2016

Découvrez la chouette programmation du Black Summer 2016 au Cabaret Sauvage

 

rockenseine

Du beau monde à Rock en Seine en août

 

 

 

 

Cinéma

cinemacity

Cinemacity géolocalise dans Paris des extraits de films à l’endroit même où ils ont été tournés.

Des balades téléchargeables et utilisables hors connexion sont proposées aux utilisateurs pour découvrir la ville à travers le cinéma.

 

Danse, théâtre

quartierété

Prenez vos quartiers d’été : musique, danse, performances sont au RDV!

 

parisplages

Retrouvez votre transat préféré à Paris Plages

 

 

 

Re-découvrez aussi Paris autrement grâce à ces applis qui vous suggèrent des idées de balades iconoclastes et originales parfois!

baladesparisdurable

Balades Paris durable

Découvrez Paris autrement : des parcours pour visiter les quartiers en mouvement, les nouveaux aménagements, des coins de nature sauvages ou cultivés, observer les espèces animales ou végétales rares ou communes. Explorez Paris à pied au fil de balades urbaines.

 

 

sur les bancs

Sur les bancs

Sur les Bancs est la première application de réalité augmentée sonore qui propose des bulles de fictions géolocalisées en son 3D dans les parcs et jardins de la ville de Paris. A chaque banc, une histoire, à chaque fois une fiction courte (5 min), vivante, drôle ou émouvante.

 

 

Bel été 2016!

 

 

Le Numérique

Culture Numérique : de quoi parle-t-on?

CULTURE NUMERIQUE

logoarticle

« La culture numérique est une expression qui fait référence aux changements culturels produits par les développements et la diffusion des technologies numériques et en particulier d’Internet et du web. » Source Wikipédia

En effet, le numérique imprègne fortement notre vie quotidienne : applis pour les transports en commun, réservations de locations en ligne, bibliothèque numérique et téléchargement d’e-books… Qu’on soit débutant ou pas en informatique, à l’aise ou pas du tout avec les outils numériques, les réseaux sociaux, il est parfois difficile de s’y retrouver!

Voici quelques pistes pour vous aider.

ledeuff

Commençons par ce QCM de culture numérique et de culture Web élaboré par Olivier Le Deuff, enseignant-chercheur à l’Université de Bordeaux 3 en Sciences de l’Information et de la Communication. Ce QCM librement réutilisable invite chacun à se plonger dans des repères utiles pour une citoyenneté numérique responsable et donc un nécessaire recul critique par rapport aux outils et pratiques avec les équipements technologiques.

netpublic

Vidéos d’animation sur la culture numérique au sens large et utilitaire. Ces web-séries à épisodes ultra-courts (format de moins 3 minutes chacune) proposent d’aborder des termes, des outils, des concepts, des services en ligne avec un ton humoristique et permettent à des novices de mieux comprendre ce qu’est le numérique aujourd’hui : MOOC, Big Data, objets connectés.

canalu

Cours de culture numérique

Cet enseignement est présenté par Hervé Le Crosnier, enseignant chercheur à l’université de Caen

Différents modules sont disponibles

mooc

37 MOOC Culture Numérique : « Apprendre, comprendre et concevoir en mode faire par soi-même ».

Ces MOOC ont été élaborés par des étudiants-chercheurs de l’Université Lille 3 qui ont donc constitué des dispositifs d’apprentissage sous la forme de capsules modulaires (MOOC) en les concevant techniquement sous la logique du « faire par soi-même » (logique Maker – Do It Yourself) depuis les propres pratiques et compétences graphiques, vidéos, mobiles, Web.

Enfin pour terminer quelques podcasts sympas qu’on aime bien en Médiation Numérique :

fcult

Sur France Culture vous trouverez :

Soft Power est une émission consacrée aux industries créatives (cinéma, musique, livre, jeu vidéo), aux médias et au numérique. Elle donne la parole aux acteurs de ces industries, aux journalistes et chercheurs qui en décryptent les enjeux en France et dans le monde. Elle s’intéresse donc au « Soft power » (ou « pouvoir doux »), c’est-à-dire à l’influence internationale à travers la culture, les idées ou le numérique. Avec aussi une séquence de décryptage des mutations du web : « alphabet numérique ».

Pixel : un rendez-vous proposé par l’équipe web et la rédaction. En collaboration avec les services de Documentation de Radio France.

Le principe ? Un reportage multimédia interactif ouvert à tous et décliné à l’antenne.

Avant la diffusion, vous pourrez découvrir un aperçu du sujet sur cette page et sur Facebook. Et le vendredi, le contenu dans son intégralité.

Les internautes et les auditeurs ont la possibilité d’apporter leur contribution sur chaque sujet en répondant aux questions sur le réseau social Twitter via @FCpixel et via Facebook. Pixel est aussi présent sur Soundcloud.

netplusultra

Net plus Ultra chronique les faits intéressants, décalés, enthousiasmants, agaçants et créatifs dans le monde merveilleux des Internets.

Pensez aussi à nos sélections de sites et applis sur Pearltrees

A l'affiche!

Suivre l’actualité sur Internet

Suivre l’actualité sur Internet : un enjeu important en ces temps mouvementés…

Nous vous proposons une petite sélection de sites, d’applications et d’outils vous permettant d’appréhender, de suivre, d’évaluer et d’organiser les différentes informations.

Avant internet, les informations étaient relayés par les journalistes, les agences de presse et le bouche à oreille. Aujourd’hui, tout le monde peut générer des informations et les véhiculer de façon très simple. Nous avons donc accès à une très grande quantité d’infos qu’il faut trier et analyser !

Quelles sont les sources d’information sur le web ?

LES SITES ET BLOGS DES ORGANES DE PRESSE

La version en ligne est le prolongement de la version papier, avec des services en plus !

Il est possible de s’abonner, l’abonnement offre en général un accès aux archives et de la valeur ajoutée au niveau des articles (mise en page, illustration…).

Exemple du Journal LE MONDE :

La version numérique du MondLemonde_fr_2005_logo.svge existe depuis 1995. La quasi-totalité du contenu textuel du journal y est accessible gratuitement tous les jours, en début d’après-midi.

 

logo-M-BLOGSExtension du journal via une sélection de blogs généralistes ou thématiques alimentés par les journalistes du Monde ou des auteurs invités.

 

Libéplayer_defaultration propose le même genre de services en ligne mais également une web radio LibéRadio.

 

Il en va de même pour la plupart des titres de presse : presse nationale, locale ou internationale : Le figaro, l’Express, Time Magazine, Ouest France, Le Parisien, Courrier International,…

logo_murpressEt pour avoir d’un seul coup d’œil la plupart des Unes des journaux et magazines nationaux et internationaux : Le mur de la presse

 

LES MEDIAS PURE PLAYER OU « TOUT EN LIGNE »

 

Rue89mediapartimages

03910996-photo-bakchich-logo.jpgBHax2rdS

 

 

 

 

Rue 89 était le premier journal « pure player » !

Mediapart est un média indépendant (pour certains médias, le simple fait d’accepter un financement est préjudiciable à l’intégrité du média. Toute aide financière est vécue comme une tentative d’ingérence et de prise de contrôle). La devise de Mediapart : « Seuls nos lecteurs peuvent nous acheter ».

The Huffington Post est un journal d’information gratuit édité exclusivement sur Internet, créé en 2005 et décliné dans plusieurs pays dans le monde.

Bakchich, satire juste : c’est un peu le Canard Enchaîné du web.

Slate aborde souvent des sujets décalés mais avec beaucoup de sérieux.

LES OPNI (ORGANES DE PRESSE NON IDENTIFIES)

220px-Le_Gorafi_-_logoLe Gorafi est un pastiche de site d’information, créé en mai 2012 durant la campagne présidentielle française. Depuis 2014, le site se décline aussi sous forme télévisuelle sur Canal+ dans le cadre d’une pastille humoristique dans Le Grand Journal.

 

 

Il en existe d’autres comme Clique TV. Nous pouvons également citer 2 tumblr :  Premières phrases ou A juste titre

 

Comment appréhender les informations ?

 DE LA DÉPÊCHE AFP  À L’ARTICLE DE FOND…

logo-en

Les dépêches AFP : L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale et généraliste chargée de collecter, vérifier, recouper et diffuser l’information, sous une forme neutre, fiable, et utilisable directement par tous types de médias (radios, télévision, presse écrite, sites internet) mais aussi par des grandes entreprises et administrations.

La presse gratuite ne fait que broder autour des dépêche AFP, il n’y a pas de travail journalistique, d’enquête, de reportage…

Au contraire, certains médias donnent accès à des reportages, des enquêtes très fouillées : la revue XXI, 6 mois, mediapart,…

LES QUESTIONS À SE POSER…

  • Identifier l’auteur, ses compétences
  • Rechercher la date de publication
  • Identifier le média hébergeur
  • Recouper plusieurs sources

SITES ET ÉMISSIONS QUI ANALYSENT L’ACTUALITÉ

L’instant M: L’émission de radio de France inter à réécouter en ligne ou podcaster.

Logo-arret-sur-imagesArrêt sur Images : Chaque jour arrêt sur images décrypte pour vous l’actualité des médias.

 

siteon0ACRIMED, Action Critique Médias

 

Quels sont les outils pour suivre l’actualité ou faire de la veille sur un sujet précis ?

LES FLUX RSS

Les fluflux-RSSx RSS permettent d’être tenu informé des nouveaux contenus d’un site web sans avoir à le consulter. L’internaute récupère les fils RSS via un agrégateur (=logiciel qui permet de suivre plusieurs fils en même temps) comme : Mon Yahoo, iGoogle, READER, Outlook, Netvibes. C’est une sorte de « facteur » qui va chercher le courrier à l’extérieur, puis le dépose chez l’utilisateur, dispensant ce dernier d’aller régulièrement aux nouvelles en visitant de nombreux sites internet.

 Flux RSS disponibles sur Le monde

image_bf_image400px-Netvibes_Logo.svg

Voici un exemple de Netvibes sur l’actualité.

 

LES ALERTES GOOGLE

Google alertes : Paramétrez des alertes et recevez les par mail lorsque du contenu susceptible de vous intéresser est posté sur le Web.googlea

 

 

LES RÉSEAUX SOCIAUX

Exemple de Twitter :

543c477e9547e.jpgTwitter peut être un bon moyen de suivre l’actualité. Il est possible de s’inscrire sur Twitter uniquement pour suivre des fils qui nous intéressent (sans forcément produire du contenu soit-même). Beaucoup de journalistes (70 % de la profession) et de rédactions utilisent twitter de manière professionnelle.  Exemples de journalistes à suivre sur twitter

 

 

Pour aller plus loin…

Retrouvez d’autres ressources sur notre pearltrees : ICI

Et la présentation de notre DEMO’NET « suivre l’actualité sur internet »  : ICI

 

A l'affiche!

Choisir ses fruits et légumes de saison!

Un jour sur deux, vous vous demandez si c’est l’été ou l’hiver et quels sont les fruits et légumes de saison. Voici quelques applications gratuites disponibles sur Itunes et Android qui vous aideront à faire votre choix pour remplir votre panier de manière judicieuse!

Comment conserver les aliments, quelles recettes pour varier les plaisirs, comment trier les emballages, comment consommer plus responsable, acheter en vrac, voici quelques pistes à explorer.

 

Retrouvez nos sélections de sites et d’applis sur Pearltrees.

 

Fruits et légumes de saison

saison

Je mange des courgettes à la bonne saison!

La base pour être écolo, c’est essayer de manger local et de saison. Pour ne plus hésiter sur la saison du céleri rave ou du salsifis, dégainez cette appli qui présente ce qui se mange au moment adéquat. Les fruits et les légumes sont donc classés par mois de l’année et présentés sous formes d’icônes.

 

 

 

 

 

 

Une bonne chance

chance

J’arrête de gaspiller!

Cette appli donne de nombreuses infos pratiques pour nous aider à mieux conserver et à moins gaspiller les aliments. Vous trouverez pour plus de 500 aliments des conseils sur les méthodes et durées de conservation des aliments crus ou cuits, préemballés ou en vrac, frais ou surgelés; l’indice glycémique des aliments, et pour chacun des aliments référencés, un guide de recettes antigaspi.

 

 

 

 

 

 

Le guide du tri

tri

Le recyclage n’aura plus de secrets pour moi!

C’est toujours le casse-tête devant le bac de tri. J’y mets le pot de yaourt ou pas ? Que faire de ses emballages, piles, médicaments, jouets … ? Et dans quel bac de tri faut-il les mettre ? A l’aide d’un simple mot dans le moteur de recherche, l’application vous dira quoi faire avec l’emballage ou le produit.

 

 

 

 

 

 

90 jours

90

J’avance sur le chemin de la transition écologique!

C’est votre obsession depuis la Cop 21 ? Ca tombe bien : l’application « 90 jours » est un assistant personnel de transition écologique qui vous accompagne au quotidien pour vous aider à adopter les réflexes d’une consommation responsable et à changer vos habitudes, pas à pas. Un peu à la manière d’un coach sportif, on vous propose des challenges. Quand votre premier défi est réussi, l’application vous propose de passer au suivant, et ainsi de suite pendant moins de 90 jours. Rassurez-vous, au début les défis sont simples : coller un « stop pub » sur sa boîte aux lettres, afficher le calendrier des saisons dans sa cuisine, savoir identifier les produits qui contiennent de l’huile de palme…

 

 

 

 

consoVRAC

vrac

Je me mets au vrac!

Quand on cherche à réduire ses déchets et à refuser les excès d’emballages dans nos achats, il n’est pas toujours facile de trouver des solutions. Pourtant, les commerces et enseignes qui se sont spécialisées dans le vrac sont de plus en plus nombreuses. « ConsoVRAC » est une application mobile créée par l’Emballage vert® qui a entrepris de géolocaliser les points de ventes proposant des produits en vrac (sans emballages).