Les coulisses

La semaine de Mazayo まさよ

Bonjour ! こんにちは

Je suis une bibliothécaire japonaise de la médiathèque de l’Institut français du Japon – Tokyo, donc le pays du Sushi et de « nyan-nyan » ! (miaou miaou en français).

J’ai commencé un stage d’observation dans la médiathèque Marguerite Duras  samedi dernier, dans le cadre d’une formation pour les bibliothécaires à l’étranger . Ma médiathèque se trouve au centre de Tokyo, mais elle est beaucoup plus petite qu’ici (1/15), mais c’est quand même la plus grande bibliothèque publique française au Japon.

En arrivant, lors de la visite guidée par Alexia, conservatrice, responsable adjointe de Marguerite Duras, j’ai eu l’impression de me sentir « Alice in wonderland ».

alice

Il n’y manque rien : toutes les collections, tout l’équipement, tous les espaces pour les usagers – enfants, adolescents, étudiants, adultes… –  Tous les animations et événements ainsi que les outils virtuels tels que Bibliothèque numérique et  la collection  « Lire autrement » … je n’ai jamais connu une bibliothèque pareille au Japon,  à ma connaissance.  Je trouve qu’ici  les médiathèques sont très en avance en matière de « Numérique ».  Mes amis  français, ne vous y trompez pas, les japonais ne sont pas si bien en technique de pointe dans le milieu de la bibliothèque !

Le bâtiment est une construction très agréable et bien organisée pour l’utilisation du public de même que pour le personnel, me semble-t-il.  Il est très important que le lieu ait du charme pour le public, dans ce sens notre médiathèque au Japon, elle est aussi très kawaï ! (afin de donner envie de venir).  Oui, c’est une bibliothèque « chouette », où on doit se sentir bien tant sympa que sérieux ?

Enfin, tout le personnel, en particulier, me donne une grosse envie de travailler ensemble, ce qui me semble le plus important, quand on est bibliothécaire.

La différence entre la médiathèque Marguerite Duras et la médiathèque français de Tokyo ? Pour  le savoir, venez visiter notre médiathèque, c’est la meilleure façon de vivre les médiathèques  !!

Merci beaucoup ! どうもありがとうございました

Masayo まさよ

Publicités
Sans modération

Les films « cultes » des bibliothécaires

A la médiathèque Marguerite Duras, on compte un certain nombre d’accro au cinéma. A la question « alors quel film culte ? », les titres ont fusé !

 

Les filsm cultes

En voici une petite sélection pour occuper vos soirées, après-midis, matinées d’été, automne, hiver, printemps …

Lire la suite « Les films « cultes » des bibliothécaires »

A l'affiche!

Quand les bibliothécaires surfent sur la toile!

Quand on demande aux bibliothécaires de Duras quels sont leurs spots de surf préférés, ils ne pensent pas Côte basque, Australie ou Hawaï, mais plutôt internet, toile ou https !

Armoire de brassage

 

Qui a dit que les bibliothécaires n’avaient pas d’humour ?

 

On compte quelques « dysorthographiques » fans de Bescherelle ta mère,

ByJgT_vIMAEVf6N

de grands naïfs accros aux manchettes du Gorafi

Le Gorafi

 

 

 

 

 

d’autres ont l’impression que Boulet s’adresse à eux sur son blogBoulet

 

certains s’amusent des clins d’œil décalés de Yacine AIT KACI
(auteur, réalisateur/metteur en scène et artiste transmédia depuis 1994)

Yacine Ait Kaci

 

 

et quelques uns aiment gâcher la vie de leurs amis en leur donnant la fin d’un film … et en fait à la fin

 

Qui peut prétendre que les bibliothécaires ne vivent pas avec leur temps ?

 

Ils s’informent …

 

Sur Ijsberg, média d’actualité internationale à la fois à contretemps et pleinement ancré dans le monde d’aujourd’hui. Connecté, évolutif, accessible et informatif, il traite de politique, d’économie, de sport, de culture, environnement, …

Sur Café Babel, un magazine participatif en ligne écrit par les jeunes et pour les jeunes en Europe (disponible en six langues, le site est alimenté quotidiennement par un réseau de 1500 auteurs, traducteurs, photographes et vidéastes dont on peut faire partie).

 

… portent un œil critique sur le monde …

 

Sur Quartiers Libres qui fait le choix de mettre en avant différentes thématiques ayant trait à la vie culturelle et politique des Quartiers Populaires.

Sur Data Gueule qui en moins de 4 minutes décode, éclaircit et démystifie chaque semaine les mécanismes de notre société uniquement à l’aide de chiffres.

Sur Article 11 (qui a tiré sa révérence « papier » en avril mais poursuit l’aventure sur le net) et se veut rempli « d’écrits curieux, féroces, militants […] mais sans œillères, frontaux et exigeants »

Sur le Le 4ème singe, site d’information bénévole et indépendant ayant pour objectif d’éclairer les citoyens sur le monde dans lequel nous vivons, mais aussi sur les alternatives possibles et affichant comme devise « il n’y a pire aveugle que celui qui ne veut pas voir »

Sur Youphil, média de toutes les solidarités qui propose un décryptage de l’actualité du monde de l’engagement sous toutes ces facettes : associatif, humanitaire, philanthropique, entrepreneurial ou politique.

 

… se « culturent »

 

en scandant « Vive la culture » qui propose des sélections en rapport avec un thème d’actualité mais en proposant un éclairage différent, voire surprenant. Un savant mélange de genres et de formats, des nouveautés et des classiques, des titres connus et d’autres à découvrir, le tout pour offrir un panorama culturel le plus varié possible.

en se pasionnant pour les livres audio sur le blog Librium. Contrairement aux autres sites sur le même thème, celui-ci présente des critiques qui évoquent à la fois le contenu du livre et sa mise en voix. Les publications sont peu nombreuses mais toujours bien argumentées.

 

Et la curiosité dans tout ça ? Qualité première des bibliothécaires !

 

quelques curieux aiment se perdre sur Axolot Axolot

 

dans des lieux abandonnés ou sur les sites du patrimoine mondial de l’UNESCO

 

dans des cartes très inspirées comme celle des fonds marins, de la consommation de bière, du monde mythologique ou des différentes langues parlées dans le monde.

Une carte du monde

 

et d’autres voir le monde de l’art par le trou de la serrure (et ainsi explorer les détails des reproductions numériques du domaine public issues de Wikimedia Commons).

L'art du détailIl s’agit ainsi aussi bien de valoriser et de mettre en avant les œuvres culturelles tomb… entrées dans le domaine public que de participer et suivre son actualité à l’ère du partage sur Internet.

 

 

ou encore sont des amoureux de science et affirment « I fucking love science »

Bibliothécaire un jour, bibliothécaire toujours (?)

 

Parce qu’on ne se refait pas, il va être question de classement et de livres ! Avec :

Le Classement Des Blogueurs avec pour sous-titre : « Les blogueurs et internautes commentent et classent l’actualité discographique, cinématographique et téléfictionnelle » est un blog où on vote pour les disques, les séries et les films qu’on a écoutés et vus. Ces classements sont avant tout un prétexte à discuter de ce qu’on a vu ou entendu et tout ça entre gens de bonne compagnie. On y parle aussi de livres ainsi que d’autres sujets divers et variés selon notre bon vouloir. Une façon de faire de très belles découvertes en matière de musique et de série. Allez y jeter un œil et n’hésitez pas à participer, vous y serez bien accueilli!

et

bandeau_1200

Le tiers livre, site de François Bon, est une expérience web menée depuis 1997, rassemblant aujourd’hui plus de 5000 billets, chroniques, dont des ensembles complets de livres recomposés exclusivement pour la lecture web. Il inclut des fictions et récits, les expérimentations en écriture numérique de l’auteur, mais aussi des rubriques critiques et des présentations d’auteurs contemporains, des ateliers d’écriture, et une réflexion depuis longtemps amorcée, incluant des recommandations pratiques sur le livre et l’Internet. On y trouvera aussi le journal et l’activité professionnelle de François Bon.

 

et pour finir, un site (presque) inavouable …

 

Courrie internationalNous avons deux fans de L’horoscope de Rob Brezny. Il manie les astres avec intelligence, finesse et beaucoup d’humour … On peut s’amuser à simplement lire tous les signes et garder celui qu’on préfère !

 

 

 

Les coulisses

Chats / Bibliothécaires : une histoire d’amour ?

Les clichés concernant les bibliothécaires courent les rues. Comme vous le savez peut-être, nous nous en amusons régulièrement dans notre tumblr « La vie secrète des bibliothécaires » : chignons, tenues sombres et austères, lunettes, air acariâtre et amour inconsidéré pour les chats.
Concernant les chignons, on en croise parfois quelques-uns (mais tenus avec des critériums ou un peu débraillés, ça ne compte pas vraiment) ; concernant les tenues austères, quasiment pas, sans parler de l’air acariâtre, inconnu au bataillon ; en ce qui concerne les lunettes, on vous en avait déjà présenté une belle brochette, rappelez-vous.

Et les chats, dans tout ça ? Après une étude approfondie, nous avons constaté avec surprise que beaucoup des bibliothécaires de Duras (et de Vaclav Havel ! ) possèdent un (voire plusieurs) chats ! La question (sans réponse) que l’on peut se poser est : faut-il avoir un chat pour être bibliothécaire ou est-ce parce qu’on devient bibliothécaire qu’on a un chat ?

Lire la suite « Chats / Bibliothécaires : une histoire d’amour ? »

Les coulisses

Les livres « cultes » des bibliothécaires

Conseiller un livre, quand on est bibliothécaire, fait un peu partie du métier : on vous oriente, vous présente des livres en fonction des réponses que vous allez donner aux questions habillement posées « quel est le dernier livre que vous avez lu ? », « qu’est-ce que vous aimez bien lire ? »,  « vous avez déjà lu … ? » parfois, avouons-le, les livres qu’on vous propose, nous ne les avons pas lus ! Et si par hasard, on vous conseille un de nos livres « cultes », un de ceux qui nous ont construits en tant que lecteur, qui nous ont marqués, bouleversés, qui nous ont façonnés en somme, on ne vous le dira pas, on ne vous racontera pas nos vies ; cela relève souvent de l’intime, de la petite histoire dans l’histoire, on ne se livre pas aussi facilement …

Pourtant, certain.e.s bibliothécaires de Duras ont joué le jeu et vous présentent leurs livres « chouchous », « doudous », chers à leur cœur, leurs livres de chevet … ils ont  eu  du mal à en parler … mais après quelques séances de torture, quelques-un.e.s ont bien voulu se prêter au jeu …

Lire la suite « Les livres « cultes » des bibliothécaires »