A l'affiche!

L’année Alvar Aalto

Alvar Aalto (1898-1976) est un homme bien né. Son nom le place en tête de tous les classements alphabétiques et en plus, ça veut dire “la vague” en finnois. Un détail d’importance quand on connaît la forme de sa réalisation la plus célèbre, le vase Aalto (également appelé Vase Savoy) :

Le vase Savoypar Alvar Aalto
Le vase Savoy par Alvar Aalto

A la médiathèque, on s’est sentis un peu obligés de rendre hommage à l’un des premiers architectes à s’être intéressés à la conception de bibliothèque :

La bibliothèque de Viipuri (Vyborg, actuellement en territoire russe)
La bibliothèque de Viipuri (Vyborg, actuellement en territoire russe)

Plus encore que Minna Canth dont nous vous avons déjà parlé, cet architecte et designer, souvent comparé à l’Américain Frank Lloyd Wright, est une figure majeure de la culture finlandaise qu’il a contribué à faire connaître dans le monde entier.

Si vous allez à Helsinki, vous ne manquerez pas de remarquer l’une de ses œuvres les plus célèbres, le palais Finlandia (sorte de centre des congrès équipé d’une grande salle de concert) terminé en 1975 :

Le palais Finlandia par Alvar Aalto
Le palais Finlandia par Alvar Aalto

La couleur blanche est caractéristique de plusieurs réalisations du maître même s’il n’en fait pas une utilisation systématique. Cependant ces beaux blocs de marbre posent régulièrement de sérieux problèmes en raison de leur fâcheuse tendance à se détacher…

En France, la maison Louis Carré à Bazoches-sur-Guyonne (1961) permet, à quelques kilomètres de Paris, d’apprécier cette esthétique nordique retravaillée :

La maison Carré par Alvar Aalto
La maison Carré par Alvar Aalto

Mais la maison Carré est aussi un bel exemple du design de mobilier dans lequel s’est illustré Alvar Aalto. Il y a conçu les luminaires, les meubles… jusqu’aux poignées de porte ! Son intérêt pour les arts décoratifs est une constante dans son œuvre, pour lui design et architecture sont les deux versants du même travail. Il est d’ailleurs le fondateur, avec son épouse Aino, de la fameuse entreprise Artek qui commercialise encore aujourd’hui le design finlandais. Outre le vase Aalto, vous connaissez sans le savoir l’incontournable fauteuil Paimio :

Le fauteuil Paimio d’Alvar Aalto
Le fauteuil Paimio d’Alvar Aalto

A l’origine il s’agissait d’un élément de mobilier pour… sanatorium.

Le travail d’Aalto cherche à établir des ponts entre l’homme et ses environnements. Il a ainsi déclaré :

Architecture moderne ne signifie pas employer de nouveaux matériaux sans maturité, ce qu’il faut c’est ennoblir le matériau dans un sens humaniste.

(cité par Louna Lahti, Taschen, 2004)

Rien d’étonnant à ce que l’un de ses matériaux de prédilection soit le bois… dont on ne manque pas en Finlande !

Le lieu le plus complet pour découvrir l’œuvre très riche de l’un des plus grands artistes du XXe siècle est peut-être le musée Alvar Aalto, à Jyväskylä, installé dans un bâtiment conçu par Aalto lui-même :

Vue intérieure du musée Alvar Aalto (Jyväskylä)
Vue intérieure du musée Alvar Aalto (Jyväskylä)

Sans aller aussi loin, une exposition lui est consacrée par la Cité de l’architecture jusqu’au 1er juillet 2018.

Envie de prolonger l’expo ? On a ce qu’il vous faut à la médiathèque :

Alvar Aalto, Richard Weston (Phaidon 2006)
Alvar Aalto, Gianluca Gelmini (Actes Sud, 2008)
Alvar Aalto designer (Gallimard, 2003)
Alvar Aalto, 1898-1976 : le paradis pour les petites gens, Louna Lahti (Taschen, 2004)

AV

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s