Sans modération

Cycle de Fondation : « Pierre posée, maison terminée » la maxime du siècle par Isaac Asimov

Le Cycle Fondation d’Isaac Asimov

Le Cycle Fondation est une œuvre importante, majeure dans la garde robe livresque d’Isaac Asimov. Aussi je m’en tiendrai ici aux trois premiers volumes.

C’est parti pour un petit speech ! Hary Seldon est “ psychohistorien ” et inventeur de cette même discipline scientifique. Il prévoit la fin de « l’Empire » d’ici quelques siècles. Je pense qu’il s’aide pour cela d’une petite boule de cristal  .. Mais je n’en dis pas plus. Afin de préserver les ressources scientifiques et humaines qui composent cet Empire, Seldon décide de créer deux fondations aux deux extrémités de la galaxie. Ses calculs permettent au dirigeants de la Première Fondation de contrer toutes les attaques, rebellions et anéantissements possibles. C’est un homme prévoyant !
Quant à la Seconde Fondation, elle suit son petit bonhomme de chemin…

Isaac Asimov nous invite à suivre l’expansion de La Fondation sur plusieurs siècles. Vous imaginez mieux désormais le nombre de pages qui compose le Cycle Fondation. La Fondation doit devenir le leader incontesté de la galaxie, faire régner la paix et unir l’ensemble des constellations (on peut lancer la musique de Star Wars pour continuer la lecture).

Bien entendu, plusieurs évènements vont mettre en péril l’avenir de cette Fondation. Sinon ça ne serait pas vraiment drôle. La menace la plus significative sera incarnée par “ le Mulet ” (non, ce n’est pas un âne même si son nom peut prêter à confusion), mutant dont les pouvoirs psychiques lui permettent de contrôler les hommes par la pensée (super pouvoir qui peut laisser songeur certains parmi vous lecteurs…). L’intrigue se corse lorsque toutes les regards se tournent vers la Seconde Fondation, pièce maitresse de la galaxie. Il faut découvrir où elle se cache !

Les trois premiers livres de Fondation mettent en scène des familles sur plusieurs générations. Et chaque personnage a un rôle à jouer. Asimov les fait progresser et tisse un réseau de liens entre eux. Il parvient à construire une galaxie dans laquelle chaque monde a une particularité. Et croyez moi, ce monde n’a rien à envier à Star Wars. Il parvient même à nous interroger sur la nécessité d’une modernité “absolue ”. Ainsi une planète a décidé de faire un retour en arrière en vendant son acier et en développant une agriculture naturelle. Et hop ! Asimov devient un visionnaire.

Œuvre remarquable par son écriture simple, nous sommes plongé dans l’infini et l’immensité de la galaxie. Prêts à s’y perdre « Vers l’infini et au-delà » pourrait-on crier !
Rivalité, traitrise, pouvoir, tous les éléments sont réunis pour faire de ce roman de science-fiction une incomparable fresque historique.

Seldon qui malgré lui va devenir le premier pilier de la résistance va ouvrir la voie à des générations d’insoumis. Dans ce récit, le contrôle du temps et des hommes devient une arme absolue.

Pour vous plonger dans la psychohistoire et les pouvoirs psychique rendez-vous en SF au premier étage de la médiathèque ! Et pour le retrouver la référence sur le portail des bibliothèques de la Ville de Paris c’est par ici.

Publicités

Un commentaire sur “Cycle de Fondation : « Pierre posée, maison terminée » la maxime du siècle par Isaac Asimov

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s