Sans modération

Et si on se faisait un petit galop avec Raphaël Eymery ?

Pornarina de Raphael Eymery

Avec ce premier roman, Eymery nous propulse dans un univers complètement gothique, surréaliste et finalement totalement plausible ! Eymery envoie du lourd !

Dans  Pornarina, Eymery nous offre une enquête en trois dimensions, déterrant par la même occasion, le personnage créé par Conan Doyle, à savoir le célèbre Sherlock Holmes déambulant dans de mystérieuses brumes ! Il nous surprend encore et toujours et parvient à entrecroiser dans son récit des éléments réels comme des personnages ayant existé dans notre réalité et d’autres, sortis de sa prolifique imagination !

Résumons en quelques lignes ce que nous pouvons résumer sans dévoiler la magie de l’histoire, c’est-à-dire, ne dévoilons pas grand-chose : une jeune femme Antonie (qui finira par se prendre pour une Ninja) possédant quelques facultés physiques exceptionnelles (non, elle n’est pas blonde à forte poitrine), un éminent scientifique vieillissant, le Dr. Blazek (poursuivant inlassablement le même but, à croire qu’il radote), quelques pornarinologues (qui ne sont pas d’accord entre eux pour corser le récit) et quelques illuminés (pas trop pour ne pas se perdre dans des diatribes de fous) sont à la recherche de la seule, de l’unique et insaisissable Pornarina, la prostituée à tête de cheval qui, à travers l’Europe, émascule tout le monde sur son passage  !

Et voilà, l’aventure commence, vous pouvez désormais ouvrir le livre à la page 7 pour vous plongez dans l’univers fantasmé de Raphaël Eymery…

Vous allez pouvoir découvrir les étranges collections du Dr. Blazek, essayer d’aimer sa famille pour le moins originale. Il est l’heure de partir à l’aventure avec Antonie, sa jeune fille adoptive récupérée dans une décharge à Kiev et peut-être, je dis bien peut-être, découvrir enfin qui est cette malicieuse Pornarina qui écume l’Europe pour châtier les mâles !

Atteindrez-vous la dernière page sans vous faire dévorer ? Filez direct à la côte Premiers romans 2017 EYM ! Et pour le trouver ailleurs dans le réseau, c’est ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s