A l'affiche!·Sans modération

Raconter la vie, racontez-vous…

visuel couvertures

Le samedi 7 octobre 2017, nous recevons à la médiathèque François Bégaudeau, Stéphane Geffroy et Pauline Peretz, qui co-dirige la collection Raconter la vie aux éditions Seuil avec Pierre Rosanvallon. A cette occasion, nous souhaitons vous présenter les témoignages de ces « invisibles » de notre société qui nous racontent leur vécu.

Cette collection, composée de 26 volumes, résolument à cheval entre documentaire et fiction, nous plonge, au fil des récits dans le quotidien, notamment professionnel, d’anonymes qui sont autant de reflets de notre société. Laquelle nous dilue, parfois, dans le collectif et où nous peinons à trouver notre place et à être reconnu, entendu par l’autre.

Les empreintes de ces gens que nous croisons tous les jours ont, pour certains, été accompagnés dans ce travail de restitution par d’autres auteurs : écrivains, journalistes ou universitaires.

Ainsi, pendant un an, Annie Ernaux a visité un grand centre commercial situé en région parisienne, Maylis de Kerangal nous présente le parcours de Mauro, un jeune cuisinier. Pauline Peretz s’est intéressé aux personnes qui ont recours Au prêt sur gage, François Bégaudeau suit Isabelle, infirmière, en Ile-de-France puis dans le Sud-Ouest. Ivan Jablonka enquête sur les esthéticiennes qui prennent soin du Corps des autres.

Le quotidien des chauffeurs-livreurs est observé de près par Eve Charrin dans La course ou la ville, Thomas Grillot raconte lui celui d’Un homme à la crèche. Stéphanie Maurice nous plonge dans l’univers du tuning, au-delà des clichés. On fait connaissance avec Franck, fils d’ouvrier, devenu un Grand patron qui côtoie les caciques du CAC 40, tandis que Stéphane Geffroy, avec le soutien de Pierre Rosanvallon, nous fait mieux connaître les conditions d’un ouvrier A l’abattoir.

Céline Roux est une juge trentenaire, Fatimata Diallo ose porter le voile,  Anthony quitte le lycée et devient ouvrier, Omar Benlaala nous raconte comment, dans les années 1990, il est devenu l’un des premiers « barbus » tandis que la jeune Lou Kapikian témoigne des souffrances physique et morale de sa maladie. Karine est Une femme aux chats, qui trouve un équilibre grâce à sa passion féline.

Tous ces récits sont des tranches de vie à découvrir dans la collection Raconter la vie.

A compter d’aujourd’hui, vous trouverez les ouvrages de la collection en consultation sur place, à la médiathèque, au deuxième étage à l’espace documentaires.

Samedi 7 octobre, vous pouvez participer à un atelier d’écriture de 10h à 13h (sur inscription auprès des bibliothécaires). Puis à partir de 15h, dans le cadre de l’animation « Qu’est-ce qu’on lit aujourd’hui? », nous vous convions à une rencontre avec les auteurs François Bégaudeau et Stéphane Geffroy, modérée par Pauline Peretz.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s