A l'affiche!

Femmes solidaires dans l’Est parisien : Nelly Martyl (1883-1954)

Le fonds Découverte de l’Est parisien de la médiathèque, en partenariat avec le Pavillon de l’Ermitage, vous propose une série de chroniques consacrées aux femmes solidaires dans l’Est parisien, dans le cadre de l’exposition actuellement visible au Pavillon de l’Ermitage jusqu’au 18 décembre 2016.

 

Nelly Martyl (1883-1954) : « la charité mondaine »

 

Chronique n° 3 / 4

cliche-amazone-au-bois-de-boulogne-in-femina
Nelly Martyl en costume d’amazone, Bois de Boulogne © Femina, 15 juin 1914

Chanteuse à l’Opéra Comique jusqu’à en ravir, selon la presse de l’époque, les oreilles de Clémenceau, modèle iconique des gazettes de mode, épouse du peintre John Scott, voilà le parfait portrait d’une star du Paris mondain : Nelly Martyl.

Toutefois, la gloire parisienne ne lui suffit plus lorsqu’éclate la Première Guerre Mondiale ; elle quitte sa carrière de cantatrice pour s’engager comme infirmière sur le front. Ses talents pour soigner les blessés et sa voix pour soutenir le moral des troupes lui valent d’ailleurs d’être surnommée « La Fée de Verdun » par les soldats en 1916.

Après la guerre, c’est à la cellule familiale qu’elle désire se consacrer. Elle fonde ainsi en 1927, au centre du quartier de Belleville, un dispensaire pour soigner gratuitement plus de 3000 foyers.

Elle n’abandonne néanmoins pas la mondanité dans sa charité, puisque c’est en partie avec l’argent issu de ventes de muffins à la myrtille dans les beaux quartiers parisiens que la structure est entretenue.

Encore debout aujourd’hui, le dispensaire de Nelly Martyl au 129, rue de Belleville est désaffecté et menace d’être démoli.

 

Lire la chronique précédente

Lire la chronique suivante

 

La dernière chronique de la série Femmes solidaires dans l’Est parisien paraîtra le 23 novembre.

 

« Femmes solidaires – sociabilité mondaine et philanthropie dans l’Est parisien» au Pavillon de l’Ermitage, du 15 septembre au 18 décembre 2016 (ouverture du jeudi au dimanche 14 h – 17 h 30)

Publicités

2 commentaires sur “Femmes solidaires dans l’Est parisien : Nelly Martyl (1883-1954)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s