A l'affiche!

Retour sur Numok 2016!

Numok, c’est le festival numérique des bibliothèques de la Ville de Paris, dont la 2ème édition a eu lieu cette année. Voici un retour sur les différents ateliers qui ont eu lieu du 15 au 30 octobre 2016 dans votre médiathèque.

numok_duras

En prime, découvrez notre teaser @DurasBib

 

samedi 15/10 : présentation d’applis et de sites participatifs et contributifs

openfoodfactsDécryptez les étiquettes des produits alimentaires grâce à l’appli Open Food Facts ! Comment fonctionne Wikipédia ? Comment partager vos bonnes adresses ?

Retrouvez l’essentiel de notre présentation dans ce document.

applis_participatives_3 applis_participatives_2

 

 

 

 

 

 

mercredi 19/10 : Calendrier de l’Avent du Domaine Public.

logo

Cet atelier participatif a été mené conjointement par les bibliothécaires de la médiathèque Marguerite Duras et de Louise Michel avec des intervenants du collectif Savoirscom1

Depuis 2014, le collectif Savoirscom1 propose un calendrier qui célèbre l’entrée dans le domaine public d’artistes, de musiciens et d’auteurs. Découvrez comment s’organise l’élaboration de ce calendrier : recherches biographiques et juridiques, sélection des personnalités retenues.

Les recherches ont été fructueuses!

Nouveau cette année, des contributeurs extérieurs ont pu contribué à la rédaction de notices.

calendrier_avent_domaine_public_4

calendrier_avent_domaine_public_8

 

 

 

 

 

 

jeudi 20/10 : découverte de jeux sur tablettes : Blind Legend, Audio Archery, Sith Sense, Where’s Dicky

blind-legend

 

jeux-adaptes-deficients-visuels_4

 

Des jeux pour tous qui permettent également aux déficients visuels de jouer.

Tendez l’oreille, et la bonne!

 

vendredi 21/10 : Stop Motion

stopmo

Découvrez les principes du Stop Motion grâce une application sur tablette et réalisez un petit montage.

Le Tandem Paris / New York a inspiré nos réalisateurs en herbe.

 

Découvrez les montages réalisés pendant l’atelier:

stop_motion_3

stop_motion_5

stop_motion_11

 

 

 

 

 

 

mardi 25/10 : atelier de programmation ludique avec Scratch

scratch

SCRATCH est un logiciel de création et de programmation ludique qui permet de créer facilement des réalisations artistiques interactives, des histoires animées et des jeux, qui peuvent être partagés en ligne avec la communauté d’utilisateurs.

 

 

Retrouvez sur le site de Scratch les réalisations des groupes. Danse, hip-hop… au menu!

Zoom et boum

zoom

 

 

 

 

 

 

 

Alex sur la piste

alex

 

 

 

 

 

 

 

Danse avec Khalid

khalid

 

 

 

 

 

 

 

Wikum et Souad

souad

 

 

 

 

 

 

 

 

mercredi 26/10 : atelier Makey-Makey

makey-makey

Les cartes Makey Makey permettent de bidouiller le clavier de l’ordinateur en s’amusant, et de faire toutes sortes d’activités comme de la musique ou des jeux, avec des carottes …

 

Découvrez les jeux testés :

jeux à 1 bouton; on peut y jouer seul ou à 2

NinjaBobNutDragonUfo

Nos 2 préférés : ce sont aussi des jeux où on peut jouer à 2 ou 4.

SnakeMole Hammer

 

jeudi 27/10 : jingles, annonces réalisées avec GarageBand

garageband

Les participants, adultes et enfants, ont été très inspirés, écoutez les!

 

 

 

 

 

vendredi 28/10 : des applis rien que pour les enfants!

tablette-jeunesse

 

 

Sans modération

Chroniques musique (novembre) : Marguerite sur écoute !

INCLASSABLE

 

banabilaMichel Banabila

Early works, things popping up from the past, 2016

Se définissant lui-même comme artiste sonore, le néerlandais Michel Banabila œuvre depuis les années 80 dans les mondes du cinéma, du théâtre et de la danse. Ce disque présente, comme son nom l’indique, ses premières productions et on y découvre un compositeur inspiré, déjà inclassable et intéressé par l’expérimentation. Si son travail sur les bourdons de la musique Drone et les samples (dont c’était les premiers pas) fascinent, on retiendra la fraîcheur de ses mélodies et de ses ambiances. Un disque qui pourrait séduire les aficionados de l’ambient, d’un certain jazz moderne, voire des compositeurs classiques du début du XXe siècle. Et surtout ceux qui, sans ornières, sont prêts à s’immerger dans l’univers de Michel Banabila.

 

 

ROCK

pure-hell-noise-addiction 

Pure Hell

Noise addiction : 1978 New York & London sessions, Welfare Records, 2016

En 1978, Marguerite D. – grande fan de Rock comme chacun sait – eut la surprise de découvrir, en première partie de Johnny Thunders à Londres, un groupe de punk rockers entièrement noirs : Pure Hell.

Le groupe se forme en 1974 et se situe dans la lignée des Stooges et du MC5 et de Hendrix.

Ils migrent dès 75 à New York où le Glam est en train de virer au punk avec des groupes comme les Ramones, Television et autres Dead boys, et ouvrent l’un des derniers concerts des N.Y Dolls.

Pure Hell est en fait assez similaire aux Dead Boys : d’authentiques «  black trash ( !) » pratiquant un rock féroce et noisy. Un 45 tours sorti en 78 : une reprise de Nancy Sinatra : these boots are made for walking alors que leur excellent album « noise addiction » ne parait qu’en 2006.

Faute de succès le groupe se sépare en 1980.

Un groupe comme les Bad Brains, avec une carrière plus conséquente, cite Pure Hell comme une de leur influence principale.

Découvrez ce groupe atypique et leur album Noise Addiction ainsi qu’un dvd live en studio.

Merci Marguerite.

 

 

 

INCLASSABLE : musique contemporaine et musique électronique

Statea V. Wagner & Murcof

Vanessa Wagner & Murcof

Statea, InFiné, 2016

La rencontre de ces deux artistes était loin d’être évidente: l’une pianiste française au répertoire classique, le second un producteur de musique électro, Fernando Corona, plus connu sous le pseudonyme de Murcof.

Pourtant c’est à l’occasion d’un évènement proposé par le label InFiné, au cours duquel les deux musiciens étaient programmés, qu’ils se sont connus. Vanessa Wagner terminait d’interpréter d’une pièce d’Erik Satie, lorsque Murcof prit le relais afin de proposer une transition originale.

Suite à cela, les deux artistes se sont retrouvés et de là, est né ce projet intitulé « Statea » (soit « balance » en ancien italien), un album qui propose des réarrangements d’œuvres issues du répertoire de la musique classique et contemporaine (Satie, Cage, Glass…) avec un morceau, malgré tout, du groupe culte de musique électronique, Aphex Twin.

Ce disque nécessitera certainement plusieurs écoutes (j’en suis à la 4e !) afin d’être apprécié mais pas besoin d’être amateur de classique, de contemporain ou d’électro pour se laisser transporter vers des horizons riches et variés: certains thèmes sont revisités de manière plus sombre voire angoissante, d’autres plus cinématographique alors qu’au contraire, certains, mènent à la rêverie avec une légèreté que ne proposaient pas les orchestrations originales.

Alors soyez curieux et laissez-vous tenter par ce voyage…

A l'affiche!

Femmes solidaires dans l’Est parisien : Baronne Alquier née Debrousse (1841‐1883)

Le fonds Découverte de l’Est parisien de la médiathèque, en partenariat avec le Pavillon de l’Ermitage, vous propose une série de chroniques consacrées aux femmes solidaires dans l’Est parisien, dans le cadre de l’exposition actuellement visible au Pavillon de l’Ermitage jusqu’au 18 décembre 2016.

 

Baronne Marie-Catherine Alquier, née Debrousse (1841‐1883)
ou « l’aristocratie des vieillards »

 

Chronique n° 2 / 4

 

baronne-alquier-debrousse
La baronne Alquier et sa fille. Laure Brouardel, huile sur toile (détail). Coll. Centre d’action sociale de la Ville de Paris

Quand l’autodidacte millionnaire François-Hubert Debrousse s’ingénie à creuser des chemins de fer et percer des boulevards dans toute l’Europe (dont, à Paris, le boulevard de Magenta,10e arr), sa fille Marie-Catherine intègre la noblesse d’Empire.

En épousant le baron Charles-Arthur Alquier, la jeune femme éprouve les tumultes de l’histoire : parlementaire « éclair », son mari éponge la défaite de Sedan, affronte la chute du Second-Empire et assiste à la proclamation de la République, le 4 septembre 1870.

La baronne Alquier cumule titre et fortune mais subit les décès successifs de ses proches. Un an après la perte de leur fille Marie-Louise, son époux décède. Son père s’éteint en 1878.

Déterminée à fonder un hospice destiné aux vieux Parisiens indigents ou incurables, la jeune veuve désigne l’Assistance Publique comme légataire de biens estimés à 6 millions de francs.

Entériné en 1885, le legs Alquier autorise l’achat de la propriété Mader, sise aux 148-150 rue de Bagnolet, la construction et l’ameublement de l’hospice. Le Pavillon de l’Ermitage, une « folie » du XVIIIe siècle, survit dans le projet lauréat des architectes Bernard et Dezermaux.

La baronne stipule que l’hospice « sera desservi autant que possible par les religieuses, à moins qu’une nouvelle loi ne les interdise en France » et encadré par un personnel laïc afin de « mener vivement et à bien son administration » .
 
Lire la chronique précédente

Lire la chronique suivante

 

« Femmes solidaires – sociabilité mondaine et philanthropie dans l’Est parisien» au Pavillon de l’Ermitage, du 15 septembre au 18 décembre 2016 (ouverture du jeudi au dimanche 14 h – 17 h 30)

A l'affiche!

Retour sur…L’oreille ne fait pas la sieste (octobre, New York)

loreille-ne-fait-pas-la-sieste

Comme chaque mois, nous avons sélectionné pour vous quelques livres audio et vous avez aussi partagé vos coups de coeur sur le thème de New-York. Si vous avez manqué la présentation faite à la médiathèque le jeudi 6 octobre, vous pouvez retrouver les références des livres audio partagés ci-dessous et écouter quelques extraits.

Rendez-vous le jeudi 3 novembre pour échanger autour d’une sélection de coups de coeur

 

 

gatsbyGatsby le magnifique / Francis Scott Fitzgerald ; lu par Emmanuel Dekoninck

Audiolib, 2013

Été 1922. En pleine Prohibition, Gatsby, un jeune multimilliardaire aux origines et aux ressources douteuses, organise des soirées somptueuses dans sa villa de Long Island. Il espère reconquérir sa bien-aimée mariée à un autre. Mais quand cet espoir tourne court, Gatsby meurt oublié de tous.

casque

Ecoutez un extrait de Gastby le magnifique

 

anna-kleinLa vérité sur Anna Klein / Thomas H Cook ; lu par Marc-Henri Boisse

Seuil, 2016

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Anna Klein, une linguiste juive également espionne, est chargée d’une mission secrète qui vise à assassiner Hitler. Thomas Danforth, jeune dandy américain, en tombe amoureux et décide de l’accompagner dans son voyage à travers l’Europe. Lorsqu’elle est arrêtée par la Gestapo, il tente de la retrouver tout en cherchant la vérité sur son arrestation.
casque

 

 

mussoCentral Park / Guillaume Musso ; lu par David Manet

Audiolib, 2014

Alice, jeune officier de police, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l’un à l’autre sur un banc de Central Park. Alice a son chemisier tâché de sang et il manque une balle dans son arme. Les deux jeunes gens ne se sont jamais croisés auparavant. Pour comprendre ce qui leur arrive, ils décident d’unir leurs forces et leurs talents.

 

casque

Ecoutez un extrait de Central Park

 

elloryLes anges de New York / John Ellory ; lu par Hervé Bernard Omnès

Audiolib, 2012

Franck Parish, inspecteur au NYPD, a des difficultés relationnelles avec sa famille et ses collègues. Obligé de consulter un psychothérapeute, le flic va révéler l’histoire de son père et des anges de New York, ces flics d’élite qui, dans les années 1980 ont nettoyé Manhattan de la pègre et des gangs. Cette histoire semble bien différente de la légende communément admise.

casque

 

Ecoutez un extrait de Les anges de New York

 

matthiasAmman, New York, Berlin et les autres… : extraits de Circulations / Matthias Zschokke ; lu par Gilles Tschudi

Zoé, 2012

Cette mosaïque de petits récits propose un voyage entre mégalopoles et coins perdus : Berlin, Amman, Budapest, Baden-Baden, Saint-Luc, New York, etc.

casque

Ecoutez un extrait de Amman, New York, Berlin et les autres

 

 

Et pour le public malvoyant, quelques cd au format Daisy :

Havre mythique de la liberté, porte de l’Amérique, banquière du continent, mosaïque de cultures, symbole des succès d’une super-puissance et des tensions qui la déchirent, New York est fille du capitalisme.

 

Un prêtre, une prostituée, des mères de soldats et un funambule errent dans le New York des années 1970.

 

Septembre 2001. Seul dans New York en deuil, Hans fait la connaissance d’un homme hors normes : Chuck. Mais qui est-il ?

 

Theo Decker a 13 ans. Il vit les derniers instants de sa vie d’enfant. Survivant miraculeux d’une explosion gigantesque en plein New York, il se retrouve seul dans la ville, orphelin, et se réfugie chez les parents d’un ami pour échapper aux services sociaux. Tout ce qui lui reste de sa mère, c’est une toile de maître minuscule qui va l’entraîner dans les mondes souterrains et mystérieux de l’art.

 

New York, 1955. Mat se sent un peu à l’étroit dans le Queens, entre sa grand-mère Anita et son père, Gianni, chauffeur de taxi qui fait la sourde oreille quand il le questionne sur sa mère, décédée six ans auparavant. Un jour, Mat reçoit de son père une caméra super-8 et décide d’aller explorer Manhattan.

 

Dans le New York de la fin des années 1930, Katey, une jeune dactylo, tente de cacher ses origines modestes derrière une grande soif de réussite. Lors d’une soirée de réveillon en compagnie d’Eve, sa colocataire, elle tombe sous le charme de l’aristocrate banquier Tinker Grey.

 

Les vampires envahissent New York. Ephraïm Goodweather, sa famille et son équipe essayent de s’organiser. Partout dans le monde des émeutes éclatent, des milices se créent. Les Humains ont de plus en plus de mal à se protéger de leurs prédateurs

 

A New York en 2001, entre l’éclatement de la bulle Internet et l’effondrement des tours jumelles, Maxine, une quadragénaire qui vient de perdre sa licence officielle d’inspectrice des fraudes, est amenée à enquêter sur Gabriel Ice, un magnat du web à l’activité suspecte. Une aventure qui la plonge dans une interzone du web réservée aux seuls initiés.

 

1691. Harry et Lilly Bateman fuient l’Irlande tombée aux mains des Anglais. Arrivés en Amérique, ils tentent de construire une nouvelle vie. Dans la jeune colonie de New York, ils rencontrent Augustus Muir, qui cherche à les détruire. S’installe alors entre les deux familles une haine implacable, qui va perdurer de génération en génération.

 

 

 

Certains résumés proviennent de la base Electre