Sans modération

Chroniques musique (juillet) : Marguerite sur écoute !

ROCK

LA british invasion déferle sur DURAS !

Retour sur une époque glorieuse, en tout cas en ce qui concerne le rock : les sixties…

4 « nouveautés » à l’appui :

  • Tout d’abord, une réédition des 2 albums des Them :

Layout 1Them

The complete Them 1964-196, Sony Music, 2015

Le groupe de Van Morisson de 1964 à 1966 s’impose comme l’un des groupes de rhythm and blues les plus influents de son temps, un équivalent irlandais aux Animals d’Eric Burdon.
Ils eurent une pléiade de titres dans les charts, dont le fameux GLORIA, qui devient de suite un standard de rock.

 

  • Une compilation du Spencer Davis Group :

spencer-davis-group-keep-on-running

The Spencer Davis Group
Keep on running : the collection, Cherry Red Records, 2013

Un groupe de rock britannique, originaire de Birmingham fondé en 1963 par Spencer Davis avec Stevie Winwood et son frère Muff.
Un groupe majeur, lui aussi, très orienté rhythm and blues mais avec une coloration psychédélique. Le groupe se sépare en 67, après avoir enregistré trois albums quand Steve Winwood quitte le groupe pour former Traffic en 1967, puis Blind Faith avec Clapton en 1969.

 

  • Un cd de hits sixties d’un authentique chanteur de rhythm and blues :

chris farlowe out of timeChris Farlowe

Out of time, Sanctuary Records, 2006

Adulé des Mods dès 1962, il reprend des titres de Sam Cooke, Otis Redding et autres maîtres, mais c’est en 66 qu’il connaît le succès avec « out of time» un titre alors inédit des Rolling Stones.

 

  • Et enfin :

LOOKING STATESIDE FRONT COVER_WEBLooking stateside

80 US R&B mod, soul & garage nuggets, RPM Records, 2016

Une compilation Garage de plus de 80 groupes : des américains s’efforçant de sonner comme les formations issues de la british invasion (Stones, Yardbirds, Pretty Things…), formations qui elles-mêmes reprennent le son des standards de rock et de rhythm and blues américain.

Merci qui ? Merci Marguerite !

SOUL

 

sos400Monophonics

Sound of sinning, Monophonics 2015

Monophonics est un groupe de San Francisco qui prodigue une soul psychédélique très énergisante. Inspirée de rock 60’s, de soul et de funk, leur musique bien rodée lors de nombreux concerts n’est pas une pâle imitation. Le combo s’est fait connaître du public français en tournant en tant que backing band pour Ben l’Oncle Soul (qui assure le chant sur un des titres), mais c’est d’emblée la voix ardente du chanteur Kelly Finnigan qui nous accroche, soutenue par une section de cuivres au taquet et un quatuor à cordes qui donne, sur certains titres, une autre dimension à leur musique incandescente. Entre flamboyance et slows bien balancés, ce deuxième album très rock tournera en boucle sur les platines.

 

JAZZ

 

81QrBoc6YrL._SL1500_

Marcus Strickland

Nihil Novi, Blue Note, 2016

Nihil Novi, le premier album du saxophoniste Markus Strickland, est produit par Michelle Ndegeocello, et de fait, on retrouve un peu de l’univers de la bassiste de Washington. Un mélange de soul, de grooves puissants, de voix féminines, de sons hip-hop, et bien sûr de jazz. Car il s’agit bien de jazz, mais plutôt celui de Robert Glasper (qui participe d’ailleurs à l’album) que de Wynton Marsalis. Références aux samples, aux breakbeats (le batteur Chris Dave est là aussi), le son se veut résolument d’aujourd’hui. Et ça fonctionne plutôt bien. Les puristes ne pourront nier que cette musique, quelle que soit son appellation, n’aurait pu être enregistrée il y a quelques décennies, contrairement à certaines productions actuelles…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s