A l'affiche!

HEURE MUSICALE : la musique classique pour petites et grandes oreilles

heure musicale 24 janv

Pour faire suite à notre Heure Musicale du 24 janvier, voici quelques adresses pour sensibiliser les enfants à la musique classique  (concerts en familles, spectacles jeunes publics, activités pédagogiques, journées découvertes, atelier de pratique musicale…)

 

concert_philarmonie

 

 

 

 

 

les-marmots-a-gaveau

 

 

 

 

 

 

 

 

operacomique

 

 

 

Enjoy !

Publicités
Sans modération

Les ravissements de Marguerite : musique (février)

REGGAE

 

Clinton-FearonClinton Fearon

Goodness, Chapter Two 2014

C’est à l’âge de 18 ans, en 1969, que Clinton Fearon a intégré le mythique groupe de reggae Gladiators. Il en fut l’un des piliers en tant que bassiste/choriste et occasionnellement chanteur sur certains titres qui sont aujourd’hui des classiques (Chatty Mouth, Rich Man Poor Man, Get Ready…). En 1987, il quitte le groupe, s’installe à Seattle et commence une carrière solo. En neuf albums et une compilation, Clinton a su confirmer qu’il est un artiste accompli capable de se renouveler et de s’adapter à son temps. Son dernier disque prouve encore que son inspiration est loin d’être tarie, avec treize compositions originales habitées par la personnalité humble et positive de Fearon. Musicalement on est dans le roots digne de la grande époque du reggae jamaïcain. Basse bien présente, guitare, cuivres, percussions, flûte, orgue et clavinet au son vintage accompagnent la voix chaude de Fearon avec un grand souci du détail et de la précision. Un album de reggae authentique empreint d’humanisme et de générosité, et en ces temps troublés, il n’y a pas de mal à se faire du bien !

 

BRESIL

 

 

elis-regina-toots-thielemans-aquarela-do-brasil Toots Thielemans & Elis Regina

 Aquarela do Brasil  1969

La rencontre de la diva brésilienne au tempérament volcanique et du lutin de l’harmonica Bop. Elle, grande star des années 60 et 70 dans son pays, relativement mal connue chez nous, et qui mourut d’une overdose à 36 ans au fait de sa gloire. Lui, bruxellois bercé au musette (sa composition la plus fameuse s’appelle Bluesette) harmoniciste mais aussi guitariste, comparse de Charlie Parker, George Shearing et d’une foule de grands musiciens, tomba amoureux de la musique brésilienne dès les années 60. Dans ce disque un peu décousu, enregistré en Suède, où les deux artistes s’expriment séparément et se rejoignent trop rarement, c’est surtout l’occasion de (re)découvrir la voix habitée d’Elis Regina qui vaut le détour. La brésilienne s’approprie les compositions, généralement des standards archi-connus, avec un feeling Jazz sans jamais renier sa culture, même un cheval de retour comme Aquarela do Brasil, nous parait neuf. Alors, disque de Jazz ou de musique brésilienne ? Probablement les deux, mais peu importe, seule compte l’opportunité d’entendre deux grands artistes au sommet de leur art.

 

 

 

 

A l'affiche!

Retour sur… L’Oreille ne fait pas la sieste : prix Lire dans le noir 2015!

L'oreille ne fait pas la sieste

 

Ce mois-ci, nous avons partagé nos impressions de lecture autour des livres audio sélectionnés et/ou primés lors du Prix Lire dans le noir. Si vous avez manqué la présentation faite à la médiathèque le 8 janvier, vous pouvez retrouver les références des livres audio évoqués et écouter quelques extraits sonores ci-dessous.

 

Rendez-vous est pris le jeudi 5 février à 15h pour échanger autour de nos coups de coeur

 

 

indexFérey, Caryl
Mapuche / lu par Féodor Atkine     (Gallimard, 2014)

Jana vient du peuple mapuche, longtemps persécuté. Ruben Calderon a survécu à l’enfer des geôles clandestines de l’Ecole de mécanique de la Marine. Devenu détective, il recherche les enfants de disparus adoptés lors de la dictature militaire. A l’occasion de la découverte du corps de Luz, un travesti prostitué, il rencontre Jana. Prix Landerneau polar 2012. Prix des lecteurs de Brive 2012.

casqueÉcoutez un extrait de Mapuche, de Caryl Férey, lu par Féodor Atkine

 

indexGary, Romain
La promesse de l’aube (CD MP3) / lu par Hervé Pierre    (Sodis, 2014)

Roman autobiographique qui met en lumière les rapports intenses entre un fils et sa mère. Cette dernière porte tous ses espoirs et son ambition sur son enfant, qu’elle élève seule et aime d’un amour inconditionnel. A lui de devenir célèbre, de ne pas démériter et de porter le fardeau d’un amour maternel oppressant.

 

casqueÉcoutez le début de La promesse de l’aube, de Romain Gary, lu par Hervé Pierre

 

indexGoby, Valentine
Kinderzimmer : roman / lu par Pauline Huruguen    (Thélème, 2014)

En 1944, à Ravensbrück. Mila, 22 ans, est internée dans ce camp de concentration majoritairement féminin. Les détenues trouvent en leur âme la force de survivre et d’imaginer un lendemain. Mila ignore qu’elle est enceinte… Prix des libraires 2014, prix Libraires en Seine 2014.

casqueÉcoutez le début de Kinderzimmer, de Valentine Goby, lu par Pauline Huruguen

 

 

9782356417312-GLemaitre, Pierre
Au revoir là-haut : suivi d’un entretien avec l’auteur /lu par l’auteur   (Audiolib, 2014)

Pour le commerce, la guerre présente beaucoup d’avantages, même après. Au lendemain du plus grand carnage du XXe siècle, deux rescapés des tranchées, passablement abîmés, prennent leur revanche en réalisant une escroquerie aussi spectaculaire qu’amorale. Des « sentiers de la gloire » à l’apologie de la patrie victorieuse, ils se joueront d’une piété qui n’honore les morts que pour mieux oublier les survivants. Fresque d’une rare cruauté, Au revoir là-haut est le grand roman de l’après-guerre de 14. Dans l’atmosphère délétère des lendemains qui déchantent, Pierre Lemaitre compose la grande tragédie de cette génération perdue avec un talent et une maîtrise impressionnants.

casque Écoutez le début de Au revoir là-haut, de Pierre Lemaître, lu par l’auteur

 

 

index

Lovecraft, Howard Phillips
Le témoignage de Randolf Carter / lu par Xavier Béja    (Lyre Audio, 2014)

Randolf Carter se trouve confronté à un univers diabolique dans cette nouvelle constituant la première apparition dans l’oeuvre de Lovecraft de personnage considéré comme son alter ego.

 casqueÉcoutez le début du Témoignage de Randolf Carter, de Lovecraft, lu par Xavier Béja

 

 

 

gouyon

Gouyon, Pierre-Henri 
L’évolution / lu par l’auteur     (De Vive Voix, 2014)

La théorie de l’évolution est expliquée dans une perspective historique et dans sa cohérence d’ensemble, avec humour.

casqueÉcoutez le début de L’évolution, de Pierre Henri Gouyon, lu par l’auteur

 

 

 

91jWSqMlbqLBaffert, Sigrid

Halb : l’autre moitié / lu par Elsa Zylberstein   (D.R., 2014)
Sentant qu’elle perd la mémoire, Baka décide d’offrir à sa petite-fille ce qu’elle a de plus précieux, sa clarinette et une mélodie transmise de génération en génération. Oui mais voila, elle a oublié la moitié de la mélodie ! Baka, Tallinn et leur chien partent en quête de « l’autre moitié » quelque part dans les Balkans. L’histoire est racontée par la voix envoûtante d’Elsa Zylberstein au son des : trombone, violon, contrebasse, accordéon et clarinette bien sûr !

casqueÉcoutez le début de Halb, l’autre moitié, d’Alexis Ciesla et Sigrid Baffert, lu par Elsa Zylberstein

 

Et aussi : Retrouvez sur Soundcloud des chroniques audio de ces livres

Les coulisses

Au-revoir Ashra !

Ou l’histoire d’un chien à la bibliothèque …

 

Alors que le règlement intérieur des bibliothèques stipule que l’on ne peut venir à la bibliothèque avec un animal domestique, vous avez certainement déjà croisé dans nos murs la queue frétillante et la truffe alerte, un chien : Ashra.

ashra

En effet, si les chiens ne sont pas admis dans les lieux publics, les chiens-guides font exception : ils peuvent accompagner leur maître au supermarché, au cinéma,à l’école et… à la bibliothèque ! Ashra, chien-guide, fait partie de l’équipe.

Présente lors des animations,

sieste1 Ashra, Hélène et l'instit debout, les enfants travaillent

 

 

 

 

 

 

 

 

 

des formations,
Ashra

 

Ashra a le droit, comme nous tous, à des vacances :

 

Ashra de dos regardant la mer

heleneetashra

 

 

 

 

 

 

 

Mais comment reconnaître un chien-guide ?

 

En plus du collier et de la laisse, le chien-guide porte un harnais. C’est le harnais que tient le maître lorsqu’il souhaite être guidé.

2009 02 04 Ashra et Thorn à la médiathèque

 

Quand le chien est en liberté en forêt ou dans un parc, il porte souvent un gilet de détente.

Attention : il ne faut pas croire, mais « chien-guide » c’est un travail à part entière !

Lorsque le chien-guide travaille, il n’est pas question de le déconcentrer : il ne faut surtout pas le caresser ou le toucher.

Et si on a vraiment très envie de le toucher, on demande au maître l’autorisation ; selon le contexte, ce sera possible ou pas d’accorder un moment de pause au chien pour que vous puissiez le toucher.

Zoé, Chloé, Marilou et Suzanne de la classe CE1 / CE2 de l’école Lesseps nous expliquaient en avril dernier le travail d’Ashra :

« Les chiens-guides sont des chiens spéciaux : ils aident les aveugles à se repérer dans la rue, à rentrer chez eux, à se rendre dans les lieux publics (ils ont le droit d’aller dans les parcs, les magasins, et même les restaurants). Ils ont un accessoire de plus que les chiens normaux : le harnais que la personne aveugle tient. Les chiens-guides commencent à aller dans une école spéciale pour chiens d’aveugles à 1 an. Quand ils sont à l’école, tous les week-ends et pour les vacances, ils vont dans une famille d’accueil. Ils prennent leur retraite vers 10 ans. Ashra, la chienne d’Hélène, a 9 ans. Elle est adorable comme tout ! Le prénom « Ashra » veut dire DIX en arabe. »

Mais où est passée Ashra ?

Depuis le début d’année, plus de galops effrénés dans les bureaux, de lampées d’eau bruyantes, ou d’aspirateur à miette (Ashra est, comme tout membre de l’équipe,  une grande gourmande !), en effet Ashra a fêté ses 9 ans, c’est l’heure d’une retraite bien méritée.

Et pour la remercier de son travail, de sa vive présence, de son énergie débordante, Ashra a eu le droit à un très beau cadeau : un pull « mouton » tricoté sur mesure, car sachez le, il y a quelques tricothécaires dans nos rangs !

corps de mouton 2

tête de mouton

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle sera remplacée par un jeune chien. Rendez-vous bientôt pour faire la connaissance de notre nouveau/nouvelle collègue !

Sans modération

Les signets de la vidéo : « T’auras besoin de mon dentier ! »

La vidéothèque vous propose régulièrement d’aborder le cinéma sous un angle différent, en choisissant dix titres autour d’une thématique donnée.

Aujourd’hui :

Ces vieux qui tabassent !

Ces vieux qui tabassent

 

 

On redoute tous ce moment de la vie ou nous ressentirons l’arrivée de la pluie dans nos genoux plus facilement qu’en écoutant le bulletin météo. Signe annonciateur que la grande faucheuse se rapproche de nous à grand pas. Surtout que depuis le Septième sceau impossible de gagner du temps en jouant aux échecs.

Heureusement, le cinéma est là pour nous rappeler qu’à 67 ans il est encore possible de décimer la moitié de l’armée de Thaïlande et qu’il n’y a pas de retraite pour les vigilantes faisant fi de la morale (Batman n’a qu’à bien se tenir).

Vous l’aurez compris le thème d’aujourd’hui s’attache aux rides, aux rhumatismes et aux coups de poings dans la gorge par des vieux qui tabassent !

Lire la suite « Les signets de la vidéo : « T’auras besoin de mon dentier ! » »