Retour sur… L’Oreille ne fait pas la sieste

L'oreille ne fait pas la sieste

 

Comme chaque mois, nous avons sélectionné pour vous quelques livres audio. Si vous avez manqué la présentation faite à la médiathèque le 2 octobre, vous pouvez retrouver les références des livres audio partagés ci-dessous.

 

Rendez-vous est pris le jeudi 13 novembre à 15h

pour échanger autour du thème « goût et gourmandise »

 

 

eddyEn finir avec Eddy Bellegueule / Edouard Louis ; lu par Philippe Calvario

Audiolib, 2014

Elevé dans une famille ouvrière pauvre de Picardie, Eddy subit les quolibets et la violence de ses camarades, de son père alcoolique et de sa mère revêche qui le trouvent trop efféminé. Lui-même finit par se poser la question de son homosexualité. Premier roman.

gigiC’est drôle la vie / Gigi Bigot ; conté par Gigi Bigot

Mélodie, 2000

Conteuse bretonne accompagnée par Ronan Robert à l’accordéon diatonique, enregistré au théâtre Boris Vian de Coueron, Loire Atlantique.

khadraL’équation africaine / Yasmina Khadra ; lu par Hervé Lacroix

Audiolib, 2012

Médecin à Francfort, Kurt Krausmann mène une vie ordinaire, jusqu’au drame familial qui va le plonger dans le désespoir. Son meilleur ami, Hans, lui propose alors de l’emmener sur son voilier jusqu’aux îles Comores pour une cause humanitaire. Au large des côtes somaliennes, leur bateau est assailli par des pirates. Grand prix de littérature Henri-Gal 2011 pour l’auteur.

royPourquoi j’ai mangé mon père / Roy Lewis lu par Michaël Lonsdale

Thélème, 2004

Roy Lewis (1913-1996) était journaliste, anthropologue, sociologue et romancier. Il conte ici les efforts de nos ancêtres les demi-singes dans leur lutte acharnée pour la survie et la prospérité de l’espèce. L’auteur revisite de façon humoristique, à travers l’histoire d’une famille de pithécanthropes, les grands thèmes de la société : l’éducation, le rôle de la femme, l’écologie…

stefan-zweig-la-peur-texte-integral-lu-par-fanny-ardant-cassettes-mini-disques-laser-disques-876965994_MLLa peur / Stefan Zweig ; lu par Fanny Ardant

Des Femmes, 2004

Au début du siècle, à Vienne Irène, jeune bourgeoise mariée, aimée de son mari, le trompe néanmoins, par jeu et par envie de se divertir. Jusqu’au jour où une femme la coince à la sortie de chez l’amant, jeune musicien à succès. Dès lors, Irène vit dans la peur de se faire surprendre par son mari, de se faire dénoncer par la maîtresse chanteuse.

Advertisements
Catégories : A l'affiche! | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :