Archives mensuelles : août 2014

Heure du cinéma : les adaptations de BD au ciné

Le 21 juin 2014, dans le cadre du festival « Bulles Zik », les bibliothécaires ont abordé le thème des adaptations live de BD à l’écran.  Loin d’être exhaustifs sur ce sujet très à la mode, mais qui inspire le cinéma depuis des décennies, nous nous sommes efforcés de vous offrir un panorama général des adaptations, à travers le temps, comme à travers les pays d’origine des œuvres. Nous avons aussi essayé de citer à la fois les œuvres marquantes du genre, mais aussi certaines curiosités, que nous vous laissons découvrir …

 

(extrait de Fais gaffe à la gaffe)

 

(Popeye, Robert Altman)

 

Pour ceux qui n’ont pu assister à cette Heure du cinéma, voici le déroulé de la séance …

 

Catégories : A l'affiche! | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Les ravissements de Marguerite : livres (septembre)

DOCUMENTAIRES

L'art de mettre les choses à leur placeDominique Loreau, L’art de mettre les choses à leur place, Flammarion, 2014

En restant dans le thème qui a fait son succès : vivre simplement, créer de l’ordre autour de soi pour en créer en soi, Dominique Loreau présente cette fois un petit guide pour faire le tri dans ces possessions qui nous envahissent, désencombrer son intérieur et le mettre en adéquation avec sa vie. Agrémenté de petits schémas simples et de conseils pratiques, il est plein de bon sens, et sa lecture donne déjà par avance l’impression d’avoir commencé le travail.

voyages_et_autres_voyagesAntonio Tabucchi, Voyages et autres voyages, Gallimard, 2014

De par ses activités de journaliste et d’écrivain, Antonio Tabucchi a parcouru le monde. Ses voyages, il ne les a jamais vécus dans le but qu’ils deviennent « littérature de voyage », cependant, nombre de ses textes sont nés de ses pérégrinations. En plus de nous transmettre la magie d’un lieu, la beauté d’un paysage, il convie Borges, Stendhal, Delacroix, Picasso. Il transmet la « grande » histoire aussi bien que les « petites », sans hiérarchie de valeur ni jugement ; il partage ses ressentis, ses opinions aussi bien que ses bonnes adresses et nous fait voyager du Taj Mahal à Lisbonne, de Sète à Kyoto, des Carpates à la place Furstenberg. Un recueil de textes passionnant, d’une rare intelligence et d’une grande sensibilité : une « invitation au voyage » à accepter sans hésiter.

ESSAI/ROMANS

tropJean-Louis Fournier, Trop, La Différence, 2014

Trop d’infos, trop de yaourts (12 mètres de linéaire.), trop de livres, trop d’écrans, trop de bouffe… Dans ce petit livre, Jean-Louis Fournier (Où on va, Papa ?) nous fait partager son trop-plein de choix à faire, de nouveautés à découvrir, de sollicitations multiples. Un ras le bol que nous avons tous connu, relaté avec humour en de courts chapitres, une lecture qui défoule.

Ruth Ozeki, En même temps, toute la terre et tout le ciel, Belfond, 2013En même temps, toute la terre et tout le ciel / Ruth Ozeki

Ruth, écrivain en panne d’inspiration, trouve sur la plage qui borde sa maison canadienne, un sac plastique échoué, contenant un paquet de lettres presque illisibles, une montre, un bento Hello Kitty renfermant un journal intime. Piqué par la curiosité, elle entreprend la lecture de ce journal et va vouloir en savoir toujours plus sur son auteure, une adolescente japonaise, son entourage, un père dépressif et surtout, une arrière grand-mère fascinante none de 104 ans. Une forme de communication naît entre l’auteure du journal et sa lectrice, comme si l’empathie venait à bout de la distance et du temps. Les comparaisons entre écrivains sont souvent hasardeuses, peuvent induire en erreur et réduire l’univers de l’auteur comparé, mais tout de même, il y a quelque chose de Murakami dans ce roman de Ruth Ozeki : le Japon, les questionnements philosophiques et métaphysiques, les mystères, les ambiguïtés, la notion du temps … on y retrouve ces ingrédients … mais la manière de les assembler est bien différente, l’alchimie opère différemment. Ruth Ozeki nous offre un roman passionnant, plein d’humour, généreux, touchant, un cheminement merveilleux qu’on ne veut pas arrêter. Sa galerie de personnages est riche et tous son attachants : en fermant le livre, on ne veut pas quitter ces compagnons de voyage avec lesquels on a fait un petit bout de route.

longue secheresseCynan Jones, Longue Sécheresse, Joëlle Losfeld, 2010

C’est une histoire de tourments. Et d’amour. Et de mort.

Une ferme au Pays de Galles. Il y a là Gareth, sa femme Kate et leurs enfants, Dylan, un adolescent qui rêve de quitter la ferme et Emmy, une petite fille rêveuse. La nature et les animaux sont intimement liés à la vie des fermiers. Le temps semble s’être arrêté sur ce lopin de terre. Mais les réminiscences du passé se mêlent au futur avec leurs lots de malheur mais aussi d’espérance que les personnages dessinent à travers des événements dramatiques ou anecdotiques, par exemple la recherche d’une vache égarée, lors d’une journée de chaleur suffocante. Cynan Jones, auteur gallois né en 1957, a écrit un roman profondément poétique et bouleversant.

Catégories : A croquer sans modération! | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Les Ravissements de Marguerite : BD (septembre)

cairo bluesCairo Blues, Pino Creanza, éd. Rackam, 2014

Cette bande dessinée, entre documentaire et carnet de voyage, au style réaliste et aux tons ocres, nous donne à voir Le Caire entre 2009 et 2012, sous le régime d’Hosni Moubarak (qui démissionna en février 2011). L’auteur nous fait pénétrer dans cet enchevêtrement architectural qu’est la mégalopole égyptienne ainsi que dans les villes alentours. Nous déambulons de lieu en lieu et découvrons le quotidien des Cairotes (et notamment celui des chrétiens coptes) et leurs difficultés. L’incurie des hommes y est soulignée.

alois nebelAlois Nebel, Jaroslav Rudiš & Jaromir 99, éd. Presque lune, 2014

Cette trilogie en noir et blanc, dont le premier volume a paru en 2003, a été rééditée, revue et complétée par les éditions Presque Lune. L’adaptation cinématographique d’Alois Nebel a reçu le premier prix européen du film d’animation en 2012.

Le romancier tchèque Jaroslav Rudiš y livre l’histoire de son grand-père cheminot en Silésie : le protagoniste éponyme, Alois Nebel. Alors contrôleur du trafic ferroviaire, celui-ci, traumatisé par la Seconde Guerre mondiale, est depuis en proie à des hallucinations. Il se confie à un personnage énigmatique Bily Potok, interlocuteur idéal, car muet, également interné dans l’hôpital psychiatrique de Lipôva. Un roman graphique, voire un roman noir fantastique, sur l’histoire chaotique et longtemps refoulée d’un pays et les répercussions sur sa population.

super crooksSuper Crooks – le casse, Mark Millar & Leinil Yu, éd. Panini comics, 2014

L’auteur du comics à succès Kick-ass nous sert ici un “cocktail explosif et détonnant de X-men et d’Ocean’s Eleven”. Dans New York, où grouillent des super-héros, réussir à faire un casse devient presque impossible. C’est pourquoi, et afin d’aider un des leurs en difficulté, le couple formé par Johnny et Kasey, voleurs multirécidivistes et emprisonnés à maintes reprises décide de faire le braquage du siècle en Espagne, « là où il n’y a pas une seule cape à la ronde », exceptée celle du super méchant Christopher Matts, alias le Bâtard. Pour ce faire, ils réunissent les anciens membres d’une bande de super-criminels.

BD enlevée grâce notamment au découpage et à l’esthétique cinématographique du dessinateur philippin, Leinil Francis Yu.

Catégories : A croquer sans modération! | Étiquettes : , , , , , | Poster un commentaire

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :