Sans modération

Le ravissement de Marguerite

Une sélection commentée par les bibliothécaires!

BD

Les incrustacésLes Incrustacés, Rita Mercedes, éd. L’association, 2013
Deux compères loufoques se rendent pour la première fois en vacances balnéaires.
L’un rêve de s’y faire d’autres amis et l’autre ne souhaite qu’une tranquille solitude.
Seulement, rien ne se passe comme prévu. Et, pour cet étrange couple, de rocambolesques et absurdes aventures se présentent.
Défilent alors une galerie de personnages tout droit sortis d’un film de Fellini.
Le vignettage en noir et blanc, rehaussé par l’encre sanguine rend hommage aux illustrateurs du XIXe siècle. Le style et l’humour, parfois cruel, rappellent celui d’Edward Gorey.
Pour en savoir plus

 

cesare

Cesare : il creatore che ha distrutto, Fuyumi Soryo, éd. Ki-oon, 2013 (7 volumes en cours)
Manga historique hyper-documenté portant sur les grandes familles florentines et notamment : la famille Borgia. Nous sommes en 1491, à l’université de Pise. Y officient les meilleurs professeurs et y affluent, de toute l’Europe, les plus brillants élèves. Angelo, un jeune et candide florentin est fasciné par le fils illégitime d’un cardinal, Cesare, et par son fidèle ami, Miguel.
On y découvre que sous son apparente tranquillité la ville de Pise, véritable vivier artistique et intellectuel, berceau de la papauté et centre névralgique commercial, se trouve être le théâtre d’intrigues et de conspirations politico-économiques. On y revisite avec plaisir les décors fameux de la Renaissance, restitués avec minutie et dans lesquels défilent des personnages marquants de l’époque comme Christophe Colomb ou encore Léonard de Vinci.
Pour en savoir plus

 

thermaeromae

 

Si vous avez aimé, vous aimerez l’insolite et désopilant : Thermae Romae de Mari Yamazaki, éd. Sakka, 2012

 

 

 

 

MUSIQUE

saintsaensSAINT-SAENS
La muse et le poète ; Concerto pour violon n°3 ; Concerto pour violoncelle n°1
Renaud Capuçon, Gauthier Capuçon, orchestre philarmonique de Radio France, Lionel Bringuier, directeur.

Ce disque réunit à nouveau les deux frères Capuçon au sein d’œuvres concertantes de Saint Saens, au sommet de la virtuosité et de l’expression romantique.
Renaud y interprète le concerto pour violon n°3, créé à l’intention de Pablo Sarasate avec une fluidité et une émotion en parfait accord avec le lyrisme puissant de la partition et ses difficultés techniques. Quant à Gauthier, il se montre parfaitement à la hauteur du célèbre concerto pour violoncelle n° 1, immortalisé par Rostropovich.
La fratrie se rejoint au sein de la courte et méconnue oeuvre « la muse et le poète », écrite comme une conversation entre l’aigu féminin du violon, représentant la muse et le violoncelle, symbole du poète. La subtilité et la fougue des deux solistes sont, comme dans les deux concertos, très bien accompagnées par Lionel Bringuier, qui sait donner la juste place à son orchestre, tout en retenue et en finesse.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s